Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvelle bonne nouvelle sur la laïcité, la publication des 15 commandements de la charte de la laïcité, présentée par Vincent Peillon, en vrai héritier de la République une, laïque et indivisible et que vous pouvez lire ci-dessous :

La République est laïque. La Nation confie à l'École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.

1. La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi, sur l'ensemble de son territoire, de tous les citoyens. Elle respecte toutes les croyances.

2. La République laïque organise la séparation des religions et de l'État. L'État est neutre à l'égard des convictions religieuses ou spirituelles. Il n'y a pas de religion d'État.

3. La laïcité garantit la liberté de conscience à tous. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Elle permet la libre expression de ses convictions, dans le respect de celles d'autrui et dans les limites de l'ordre public.

4. La laïcité permet l'exercice de la citoyenneté, en conciliant la liberté de chacun avec l'égalité et la fraternité de tous dans le souci de l'intérêt général.

5. La République assure dans les établissements scolaires le respect de chacun de ces principes.

6. La laïcité de l'École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l'apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcheraient de faire leurs propres choix.

7. La laïcité assure aux élèves l'accès à une culture commune et partagée.

8. La laïcité permet l'exercice de la liberté d'expression des élèves dans la limite du bon fonctionnement de l'École comme du respect des valeurs républicaines et du pluralisme des convictions.

9. La laïcité implique le rejet de toutes les violences et de toutes les discriminations, garantitl'égalité entre les filles et les garçons et repose sur une culture du respect et de la compréhension de l'autre.

10. Il appartient à tous les personnels de transmettre aux élèves le sens et la valeur de la laïcité, ainsi que des autres principes fondamentaux de la République. Ils veillent à leur application dans le cadre scolaire. Il leur revient de porter la présente charte à la connaissance des parents d'élèves.

11. Les personnels ont un devoir de stricte neutralité : ils ne doivent pas manifester leurs convictions politiques ou religieuses dans l'exercice de leurs fonctions.

12. Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l'ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu'à l'étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n'est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.

13. Nul ne peut se prévaloir de son appartenance religieuse pour refuser de se conformer aux règles applicables dans l'École de la République.

14. Dans les établissements scolaires publics, les règles de vie des différents espaces, précisées dans le règlement intérieur, sont respectueuses de la laïcité. Le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

15. Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement.

Plus de précisions en suivant ce lien :

file:///C:/Users/jpl/Desktop/charte_laicite.htm

Magnifique n'est-ce pas !

Et bien non !

Comme de coutume, les responsables musulmans en France estiment qu'elle vise leur religion plus que les autres.

A commencer par Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris et nouveau président du Conseil français du culte musulman qui craint « comme c'était le cas pour la loi de 2004 » (sur l'interdiction de tout signe religieux à l'école), « de voir les musulmans de France » ( vous noterez, non pas les Français musulmans) « stigmatisés dans leur ensemble » et qui explique qu'il voit dans cette charte « un regard oblique sur l'islam, notamment le passage sur l'interdiction du port de signes ou de vêtements ».

"Le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit."

Quant à notre ineffable président de l' Observatoire de l' islamophobie Abdallah Zekri il déclare : « Cette charte a été faite soit-disant pour combattre le communautariste. Qui dit communautarisme... Forcément, je me sens visé parce que maintenant quand on parle de communautarisme, on parle de musulmans»

Rappelons que dans cette charte aucune référence à telle ou telle religion et surtout pas à l'islam (quand on connaît la prudence de nos dirigeants dès qu'il est question d'islam) n'est faite. Voir ci-dessus pour confirmation le texte de la charte et ses commentaires dans le lien fourni, plus haut.

Rappelez-vous mon précédent article :

http://fablehaikus.over-blog.com/les-religions-monoth%C3%A9istes-et-plus-particuli%C3%A8rement-l-islam-peuvent-elles-accoster-%C3%A0-l-%C3%AEle-du-bonheur-de-la-la%C3%AFcit%C3%A9

Une fois de plus les prétendues autorités représentatives des Français musulmans ( appellation que je préfère à celle de musulmans de France, dans un cas la citoyenneté est mise en avant, dans l'autre cas la religion , or nous sommes dans un état laïc. Notez que les autorités européennes condamnent sur les pièces d'identité toute référence à la religion. Rappelez-vous aussi l'obligation pour les Juifs de zone occupée d'avoir une carte d'identité portant la mention « Juif », imposée par Vichy ) - ces prétendues autorités ont confirmé une fois de plus, une fois de trop (?!) ce que j'y affirmais :

Qu'ils réagissent donc en condamnant fermement et sans détour ni circonlocution , l'intégrisme, le wahabisme, le salafisme, les frères musulmans, ( j'ajoute aujourd'hui : et non les lois qui tentent de préserver la laïcité en France) au contraire de cet ineffable Tarik Ramadan, citoyen Suisse qui est devenu professeur à Oxford, qui condamne sans la condamner tout en la condamnant mais sans tout à fait la condamner la charia, en demandant un moratoire de son application pour ne pas la condamner tout en la condamnant sans la condamner avec toute la subtilité du théologien qu'il est !

Heureusement M. Dalil Boubakeur , après avoir donner les gages obligatoires que tout musulman se croit dans l'obligation de donner à l' islam le plus rétrograde possible, appelle les Français musulmans à respecter la dite charte.

N'est-ce point ce qui compte pour que nous vivions tous heureux dans l'île du bonheur de la laïcité ?

Nouvelle bonne nouvelle sur la laïcité, la publication des 15 commandements de la charte de la laïcité
Tag(s) : #Islam, #Laïcité

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :