Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au moment où la fonte des glaces et des glaciers s'accélèrent sur notre planète une étude vient de montrer comment s'est formée à partir de 70 millions d'années avant notre ère la calotte glaciaire du pôle nord :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=11987

Normalement lorsque la Terre entre dans une période glaciaire c'est parce que la distance de notre planète avec le soleil s'accroît et/ou que l'inclinaison de son axe s'accentue.

Or le temps devenu plus froid est peu propice aux chutes de neige, comment alors expliquer l'accroissement des chutes de neige au pôle nord et la formation de la calotte glaciaire ?

Une équipe française coordonnée par María-Fernanda Sánchez-Goñi, vient de résoudre ce paradoxe.

C'est la différence de température du golfe de Gascogne, élevée et du continent Européen froide qui aurait provoquée l'humidité nécessaire et avec le contraste des températures les abondantes chutes de neige pour la formation de la calotte glaciaire.

Ce découplage correspond aux périodes où le gulf stream qui transporte vers le nord les eaux chaudes du golfe du Mexique, est dévié vers le golfe de Gascogne par les courants froids venus du nord.

Voir le schéma ci-dessous

Modèle de circulation océanique proposé pour expliquer la présence d'eaux chaudes dans le golfe de Gascogne pendant des phases de refroidissement atmosphérique pendant l'entrée en glaciation. Les flèches et les points rouges représentent les eaux de surface chaude ; les flèches et les points bleus, les eaux de surface froide. NADW: eaux profondes nord-atlantique, SC: courant de surface, STG: gyre subtropicale, SPG: gyre subpolaire. © María-Fernanda Sánchez-Goñi

Modèle de circulation océanique proposé pour expliquer la présence d'eaux chaudes dans le golfe de Gascogne pendant des phases de refroidissement atmosphérique pendant l'entrée en glaciation. Les flèches et les points rouges représentent les eaux de surface chaude ; les flèches et les points bleus, les eaux de surface froide. NADW: eaux profondes nord-atlantique, SC: courant de surface, STG: gyre subtropicale, SPG: gyre subpolaire. © María-Fernanda Sánchez-Goñi

Puisque nous sommes confrontés à la disparition de cette calotte glaciaire du fait du réchauffement climatique, il m'a paru bon de suggérer quelques modestes moyens de transport n'émettant que très peu de CO2 pour interrompre ce processus.

Vous constaterez qu'il n'y faut que quelques appareils simples, ballons gonflés à l'hélium, grands bis et le recours à quelques volatiles bienveillants qui acceptent de mouvoir en place de nos polluants moteurs diesel ou autres des engins aussi imposants que grue et bulldozers !

Modeste proposition pour réduire les émissions de CO2 et permettre à notre calotte glaciaire de retrouver son extension perdue
Modeste proposition pour réduire les émissions de CO2 et permettre à notre calotte glaciaire de retrouver son extension perdue
Modeste proposition pour réduire les émissions de CO2 et permettre à notre calotte glaciaire de retrouver son extension perdue
Tag(s) : #Principe de précaution

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :