Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non ! Non ! Non ! les dinosaures n'ont pas disparu il y a 65 millions d'années à la suite de la catastrophe de l'arrivée sur Terre au Mexique de la météorite Chicxulub, des éruptions volcaniques du Decan en Inde et du stress climatique dû aux changements climatiques de la fin du Jurassique, puisque les oiseaux sont des dinosaures et que leur nombre aujourd'hui est très important, il existe quelques 300 milliards de descendants des théropodes ancêtres des oiseaux.

Et comme le dit le paléontologue Bob Dekker : « Quand vous verrez passer un vol d'oies sauvages au Canada, dites-vous : les dinosaures migrent » et si vous croisez le regard d'un corbeau vous comprendrez tout de suite qu'il y a bien en lui le descendant d'un Tyranosaurus Rex.

Voir le poème d'Edgar Poe, pour confirmer mon affirmation,

dans sa traduction de Mallarmé :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k106131j/f8.image

ou bien lue dans une ambiance sonore appropriée :

http://youtu.be/m8E_Hf0LiI4

ou bien dans la traduction de Baudelaire :

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Corbeau_(traduit_par_Charles_Baudelaire)

Ci-dessous les liens qui ont ravi Serge Pongtong pour qui les sciences ne pouvaient qu'être enchantées :

http://www.universcience.fr/fr/science-actualites/actualite-as/wl/1248136662940/fin-des-dinosaures-l-hypothese-de-l-asteroide-renforcee/

http://www.jurassic-world.com/dossiers/extinction-dinosaures.html

http://www.universcience.fr/fr/science-actualites/actualite-as/wl/1248138936398/suffit-il-d-avoir-des-plumes-et-de-voler-pour-etre-un-oiseau/

Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes
Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes
Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes
Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes
Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes

je passe du coq, volatile non volant, quoique descendant des dinosaures, à l'âne mammifère comme nous mais point carnivore, vous semblera-t-il en évoquant la « grande réforme » des retraites voulue par notre gouvernement socialiste pour cette rentrée. Bien entendu, chassez le chat par la fenêtre il entrera pas la porte, il n'est pas question de toucher à l'âge de départ à la retraite ( nous approuvons majoritairement cette vache, autre mammifère, sacrée), mais d'augmenter les cotisations sociales ou /et la C.S.G. Ainsi irons les réformes socialistes en France, non par la réduction des dépenses mais par l'augmentation des impôts. Ne protestez pas c'est vous qui avait placé ce gouvernement là où il est, c'est-à-dire à la direction de notre pays, dirigé aussi bien que l'a été un parti socialiste par un expert es-synthèse synthétique.

Et bien entendu qui seront encore les dindons, autres volatiles, non-volants, décidément il y a beaucoup d'oiseaux qui ont renoncé au vol, évidemment apparemment plus périlleux, ce que les statistiques ne démontrent pas, mais ainsi vont en ce pays du bon sens le mieux partagé les vieilles lunes, d'autant plus dures à éliminer qu'elles sont vieilles, - qui donc seront ces dindons dindonnonisés jusques au trognon ?

En considérant l'ensemble des prélèvements, seront ces dindons dindonnonisés : ô surprise ! je vous le donne en millle ! allez je ne vous fais plus languir, ces dindons dindonnonisés seront... seront... à la une... à la deux... à la trois... les classes moyennes déjà comparativement plus imposées que les classes aisées.

Voir le graphique ci-dessous que j'emprunte à l'ouvrage "Pour une révolution fiscale", écrit par Thomas Piketty (directeur de l'EHESS), Camille Landais (chercheur à Stanford) et Emmanuel Saez (professeur à Berkeley).

La population française y est divisée en 4 classes:

(1) les classes populaires, représentant 50% de la population (revenu brut compris entre 1000 et 2200 euros),

(2) les classes moyennes, les 40% suivants ayant un revenu brut entre 2300 et 5100 euros,

(3) les classes aisées (9% de la population) ayant un revenu brut par mois entre 5200 et 14000 euros, et enfin

(4) les "très aisées", représentant les 1% de la population ayant un revenu supérieur à 14000 euros.

Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes

les classes populaires et moyennes sont divisées en décile, contrairement aux classes aisées et très aisées. Ceci permet d'isoler les 0,0001% des français les plus riches (le dernier point sur le graphique), qui sont en France ceux qui ont le taux global d'imposition le plus faible ! Cela est possible parce que les revenus des plus riches ne proviennent pas du travail, mais principalement du capital qui est beaucoup moins taxé.

Ce que vous pouvez vérifier dans le graphique suivant :

Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes

Afin de rétablir ce qui est pour les auteurs une "injustice du système actuel" les trois chercheurs proposent de mettre en place un nouvel impôt qui regrouperait impôt sur le revenu, CSG, CRDS, prélèvement libératoire, impôt proportionnel sur les plus-values, PPE, bouclier fiscal depuis supprimé par notre gouvernement, preuve de la prudence des nos 3 auteurs et que ce bouclier fiscal ne devait pas uniquement favorisé les plus riches mais aussi les classes moyennes, qui aux yeux des socialiste n' ont pas droit au "paradis fiscal" comme la classe ouvrière. Le nouveau taux d'imposition effectif serait le suivant

avec un barême pour la gauche, pour la droite et pour moi, malheureusement et odieusement centriste :

Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes

Ce qui aurait le mérite de rétablir en appliquant la "proposition" centrale, la mienne et accessoirement celle des auteurs une progressivité réelle du taux global d'imposition tout en gardant le même montant total d'impôt collecté, comme montré sur le graphique ci-dessous :

Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes

Bien entendu, cette "immense" réforme fiscale allant vers une plus grande simplicité et une plus grande justice est enterrée ! Il ne manquerait plus que les citoyens grâce à cette simplification s'y retrouvent et constatent qu'on leur fait un enfant dans le dos sous prétexte de justice fiscale !

Les oiseaux sont des dinosaures, les socialistes des tyrannosaures pour les classes moyennes
Tag(s) : #Science, #Poésie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :