Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réforme pénitentaire : la prison doit être bannie pour les courtes peines. Bis repetita...

Après le discours d' Emmanuel Macron sur la réforme pénitentiaire je reprends un des mes articles d'août 2013 qui n' rien perdu de son opportunité.

Vous n'êtes pas sans ignorer que les juges me font peur par leurs pouvoirs mais aussi que je suis contre la prison, voir un mien article précédent :

http://fablehaikus.over-blog.com/article-la-prison-111684543.html

Je profite du débat entre ministre de l'intérieur et ministre de la justice, débat classique qui tel le marronnier refleurit périodiquement, pour dire mon opposition au tout-prison.

Tout le monde le sait mais d'abord les prisonniers qui je vous le rappelle sont des citoyens qui payent leur dette à la société par une privation de leur liberté qui est un des biens les plus chers que nous possédons dans les sociétés démocratiques même si de grands gourous ont tenté de nous inculquer la haine de celle-ci, nos prisons craquent.

Puisque nous ne disposons plus d'assez de places de prisons. Le premier réflexe est de dire qu'il n'y a qu'à en construire.

Où trouvez l'argent d'autant que nous manquons aussi de logements non seulement sociaux mais abordables pour les classes moyennes.

Augmenter les impôts. Notre gouvernement a déjà fait le nécessaire dans ce sens. Il ne peut guère aller plus loin.

Oui ?

Il y a encore suffisamment de riches et de patrons négriers ( excusez-moi du pléonasme).

Bon d'accord comme dit mon petit-fils, mais il n'y a pas d'illusions à se faire, nous ne construirons pas assez de places par rapport à la montée de la délinquance petite moyenne et grande.

C'est pourquoi je salue l'effort de Christiane Taubira hier et aujourd'hui d' Emmanuel Macron pour essayer de trouver des solutions hors prison, même s'il me semble que dans un premier temps le sentiment d'impunité augmentera. Vous me direz qu'il ne peut guère monter plus haut, puisque nous savons que du fait de l'encombrement de nos prisons, un grand nombre de condamnés n'effectue pas leur peine, ce qui me paraît être aberrant. Qu'une décision de justice ne soit pas appliquée est la porte ouverte à l'anarchie autrement dit au règne du plus fort donc du plus violent donc de l'insécurité dont le sentiment n'est déjà que trop partagé par beaucoup de nos concitoyens.

Quelle solution alors ? Voici ce que je propose. Inutile de construire de nouvelles prisons ou seulement pour nous débarrasser du scandale contre les droits du citoyen que sont certaines prisons parmi les plus anciennes :

http://fablehaikus.over-blog.com/article-contre-la-prison-2-113214945.html

Que faire ?

Puisque la prison est surtout le lieu où le condamné s'endurcit et s'il est primo-délinquant, le lieu où il devient récidiviste et, s'il est récidiviste le lieu où il devient un délinquant incorrigible, où bien s'il est de religion musulmane se radicalise pour  devenir un possible sinon probable terroriste, le mieux n'est-il pas d'écourter le plus possible le séjour des condamnés en prison ?

Mais me direz-vous que devient l'exemplarité de la peine ? Justement il y a exemplarité de la peine à partir du moment où elle est appliquée, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. Je propose donc d'appliquer systématiquement sans aucune dérogation toute peine d'emprisonnement fut-elle de 1 jour ?! Et s'il n'y a pas de place, de libérer systématiquement tout condamné emprisonné en train de purger sa peine, n'aurait-il purgé que le quart de cette peine ou le dixième.

Vous rétorquerez que je porte ainsi atteinte à l'exemplarité de la peine. Pas du tout.

Le plus marquant pour un délinquant c'est son arrestation, je n'y porte pas atteinte;

c'est sa condamnation devant les juges, je n'y porte pas atteinte;

c'est l'application de sa peine par les juges d'application des peines, je n'y porte pas atteinte,

c'est son incarcération avec le traumatisme que peut représenter celle-ci pour un primo-délinquant surtout, je n'y porte pas atteinte.

Par contre je porte atteinte à l'endurcissement du délinquant dont nous savons que c'est le principal résultat de la prison, puisque, n'aura-t-il pas plutôt pris ses marques dans la prison, ses habitudes et nous savons que l'habitude est un non seulement une seconde nature mais encore une grand éteignoir de souffrances, je le libère.

Je porte atteinte aussi aux salafistes et autres islamistes de tout poil qui sévissent en prison en empêchant que leur endoctrinement se poursuive.

Bien entendu le délinquant libéré « prématurément », je doute d'ailleurs que cet adverbe soit de mise pour un primo-délinquant, ne sera pas jeté sur le trottoir devant la prison comme il me semble un peu trop souvent aujourd'hui, mais passera devant une commission qui lui indiquera quelles est sa « chance » d'être ainsi libéré bien avant le terme de sa peine et sa dette vis à vis d'une société qui lui fera savoir qu'elle ne le perd pas de vue en tant que citoyen en lui fournissant les moyens de trouver un emploi et d'abord une formation professionnelle. Vous me direz que cela coûtera de l'argent. Je trouve qu'il sera mieux employé ainsi qu' à construire de nouvelles prisons, dont personne ne les veut proches de chez lui! Allez savoir pourquoi ?!

Du palais de Silon et Yaqua, le 99 de l'ére de l'âne qui braie !

***

Réforme pénitentaire : la prison doit être bannie pour les courtes peines. Bis repetita...
Réforme pénitentaire : la prison doit être bannie pour les courtes peines. Bis repetita...
Réforme pénitentaire : la prison doit être bannie pour les courtes peines. Bis repetita...
Réforme pénitentaire : la prison doit être bannie pour les courtes peines. Bis repetita...
Tag(s) : #Prison

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :