Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Merveille de la science

Je viens de lire sur Futura Nature :

http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-bref-grenouille-bois-gelee-reste-vie-grace-son-foie-48496/#xtor=RSS-8

Un bref article qui nous apprend qu'en hiver la grenouille des bois qui vit en Amérique du nord survit à des températures qui peuvent descendre à – 16°.Les deux tiers de son corps gèlent. Pour survivre, elle s'enterre et se laisse congeler jusqu'à ce que sa respiration et sa circulation sanguine s'arrêtent presque totalement. Les chercheurs ont découvert que son sang est chargé d'un sucre cryoprotecteur qui empêche celui-ci de se dégrader au moment de sa cristallisation à la congélation et quand les cristaux fondent à la décongélation.

Sur le blog de Scientific American je viens de lire un article interessant "Birds arrange eggs in their nests to better detect imposters" link

La plupart des oiseaux construisent leurs propres nids et couvent leurs propres oeufs. Cependant, certains oiseaux comme le coucou ont réussi à contourner cet inconvénient en pondant leurs œufs dans les nids d'autres espèces pour leur laisser faire le travail difficile de garder leurs œufs au chaud et à l'abri jusqu'à leur naissance. L' oiseau «hôte» fait tout ce qu'il peut pour essayer de s'assurer que les œufs sur lesquels il est assis sont à lui tandis que l' oiseau "resquilleur" fait tout son possible pour rendre ses œufs indiscernables de ceux de leur hôte.

Bien entendu ne voyez ici aucune allusion au fait qu'Angela est devenue pour certains en France la responsable de nos maux. L'oiseau de mauvais augure qui se refuse à couver pour les autres pauvres oiseaux démunis à cause de la bise, mais non de leur légèreté ou bien la grenouille qui sait se prémunir contre la crise hivernale. En d' autres temps mon cher La Fontaine avec sa fable "La cigale et la fourmi" avait souligné cette éternelle lutte entre l'industrieux prévoyant et l' oisif imprévoyant. link

Bien entendu ne voyez ici aucun lien avec le fait qu' en France un grand nombre d'économistes désorbités autant qu' attérrés voient dans les prêteurs, des vautours à qui il est légitime de ne pas rembourser leurs prêts puisqu'ils leur ont rapporté déjà suffisamment d'intérêts.Ces imbéciles n'avaient qu'à pas prêter leur sale argent!

Quittons ces négateurs d'évidences qui pensent que la gravitation est aussi évitable que la mondialisation, qui pensent que cracher en l'air ne peut avoir aucune conséquence sinon pour les riches et les "phynanciers".

Quittons aussi ce secrétaire général de FO qui en ce qui concerne le "phynancement" de la pénibilité du travail, (dans quelle galère ce gouvernement s'est-il encore laissé entraîner en se croyant plus malin que les autres ! Et en pensant que mai 68 n'est pas mort , avec ses mirobolants slogans :

Prenez vos désirs pour la réalité, Soyez réalistes,

Demandons l'impossible,

Obtenir tout, tout de suite,

A bas le travail ),

- pense que c'est aux entreprises de payer cette pénibilité du travail, ce qui est une évidence dans ce pays qui a fait le choix du chômage de masse en alourdissant sans cesse et une fois de plus la barque des entreprises sur le point de couler. Le cadet de son souci étant de leur permettre d'accroître leur rentabilité pour gagner des parts de marché et donc d'embaucher pour réduire le chômage, puisque l'on sait qu'au premier cadeau fiscal qu'on leur fera les patrons, qu'il faut pendre à la lanterne avec leurs boyaus, s'achèteront une Ferrrrarrrri ou une Pooorrrrcheu !

Pour faire un petit détour en forme d'hommage à un de mes "guides" non suprêmes, Freud, d'autant qu'il a subi une horrible attaque de cet athée mécréantissime de Michel Onfray, voir par exemple :

La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela

Voici mon pauvre Freud de nouveau victime d'une attaque non moins horrible qui a pour but de dévoiler son charlatanisme, sa malhonnêteté intellectuelle, comme s'il était le seul maître à penser à ne pas avoir fait preuve d' honnêteté intellectuelle. N'avons nous pas eu en France l'avantage de bénéficier de l'un des plus géniaux d'entre eux je veux parler de l'illustrissime Sartre, maître dans l'art de travestir la réalité du stalinisme, il est vrai pour ne pas désespérer la classe ouvrière qui ne doit pas croire en Dieu mais au paradis socialiste sur terre.

La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela
La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela
La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela
La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela
La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela
La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela
La fable du coucou, de la grenouille des bois, de la cigale, de la fourmi et accessoirement D'Angela
Tag(s) : #Politique, #Science, #Freud