Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'église catholique doit disparaître à cause des viols répétés d' enfants et de religieuses par un trop grand nombre de prêtres, qu'elle n'a eu de cesse d'occulter
L'église catholique doit disparaître à cause des viols répétés d' enfants et de religieuses par un trop grand nombre de prêtres, qu'elle n'a eu de cesse d'occulter

 

Est-ce la fin de l'église catholique? 

En tous cas de cette église humaine trop humaine devenue un repaire de prêtres pédophiles et de prêtres qui partout dans le monde abusent sexuellement des religieuses et au besoin les forcent à avorter, protégés par une hiérarchie qui depuis longtemps comme le grand inquisiteur des "Frères Karamazov" a choisi de crucifier indéfiniment Jésus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Grand_Inquisiteur

 

Cette église doit disparaître du fait :

1) des crimes commis par un trop grand nombre de prêtres pédophiles partout dans le monde.

2) des viols commis par un trop grands nombre de prêtres sur les religieuses et qui n'hésitent par à les faire avorter

3) Du fait de son silence sur ces crimes sans tenir aucun compte de la souffrance terrible des victimes et de leur vie brisée

4) de l' inaccessible complexité de son dogme qui n' a cessé à travers son histoire de 2000 ans  de s' amplifier concile après concile dans le but d'approfondir le message d' amour de Jésus, en fait de l'occulter rendant indispensable une hiérarchie seule à même de le révéler au croyant et se posant en intercesseur obligé entre lui et Dieu,

 

- depuis Marie proclamée mère de dieu en 431 au concile d' Ephèse,

 

- à l'immaculée conception de 1854 décrétée par le pape Pie IX qui proclame que Marie a été conçue sans péché originel contrairement au reste de l'humanité

 

- à l' assomption de Marie décrétée par le pape Pie XII en 1950, montée au ciel avec son corps, rendant cette religion obscure au point qu'un grand nombre de croyants catholiques ignore ce dogme ou déclare ne pas y adhérer en totalité rejetant tel ou tel article.

 

3) du fait du célibat contre nature des prêtres qui n'est pas un dogme  mais une règle de discipline, établie au deuxième concile du Latran en 1139 qui interdit le mariage des prêtres, prône le célibat, la chasteté et la continence pour empêcher qu'il y ait des héritiers aux prêtres mariés et ainsi préserver le patrimoine de l'Église qui a fait de cette église un repaire de pédophiles.

 

4) Du fait de pontifes qui les uns à la suite des autres, emmurés dans leur forteresse d'une vérité révélée, pour la défendre font des références et des comparaisons qui ne peuvent que heurter notre esprit et notre coeur. Dernières en date celles du pape François qui a déclaré:

"Interrompre une grossesse c'est comme éliminer quelqu'un. Est-il juste d'éliminer une vie humaine pour résoudre un problème ?"

( qui n'est que le désespoir d'une jeune femme acculée à cet acte . On retrouve ici la belle misogynie sacerdotale de cette église trop peu miséricordieuse)

"Est-il juste d'avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème ?"

(Donc les médecins qui viennent au secours de cette jeune femme désespérée sont des assassins!)

"Se débarrasser d'un être humain, c'est comme avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème"

( François martèle sa condamnation pour bien se faire entendre de son troupeau)

"Mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il être thérapeutique, civil ou tout simplement humain ?".

( Ce qui est inhumain c'est ce jugement sans appel de ce pontife emmuré dans sa vérité qu'il veut oecuménique comme tous ses prédécesseurs et qui ne peut ignorer que les prêtres eux-mêmes et certaines congrégations n'hésitent pas à forcer les religieuses enceintes à la suite de leur viol par les prêtres, à avorter )

 

L' église en tant qu'institution a une histoire qui après 2000 ans touche à sa fin, même si son cadavre bouge encore du fait de notre désir d'avoir une réponse au mal dans le monde et en nous et de notre horreur du vide et de notre angoisse d' un futur sans son tutorat devenu malfaisant.

 

Tout le mal est venu de ce que cette église a accepté le mépris de la chair, du corps, issu du platonisme et du plotinisme en le joignant à un mépris de la nature qui sont en opposition avec notre actuel rapport au corps, à la sexualité qui renoue peut-être avec une même conception dans le monde gréco-romain avant le triomphe du christianisme pour des raisons essentiellement politiques.

 

l’idée d’une intelligence, d'une raison qui doit régner sur le corps est  proche de celle voulant qu’en l’homme subsiste une parcelle divine qui aspire à se fondre dans l' Un à la condition de se débarrasser de la prison du corps.

 

 «Pour Élias, tout le processus civilisateur à l'œuvre depuis la Renaissance va dans le sens d'un refoulement des pulsions. Et, en ce qui concerne l'éducation de l'enfant, Philippe Ariès soutient la même thèse. Les deux historiens reconnaissent donc implicitement l'existence d'une vitalité sexuelle telle que les moralistes émirent progressivement, à partir du XVe siècle, des règles en vue de l'endiguer.» 

...

 

« Dans le puritanisme, on coupe, on isole le sexe du reste pour le refouler. On fait de l'homme un esprit sans sexe. Dans le sexualisme, on isole le sexe pour le magnifier: il devient tout le reste. On fait de l'homme un sexe sans esprit.»

 

Hélène Laberge, La sexualité à travers les âges

http://agora.qc.ca/documents/la_sexualite_a_travers_les_ages

 

 

Nul besoin d' invoquer un dieu et faire appel à sa grâce pour nous sauver  ainsi que la planète quand on ne peut ignorer grâce à la science notamment génétique que la nature enferme, sous la forme de l’empathie, l’équivalent de l’amour dont il est question dans les évangiles.

Et pourquoi attacher ce sentiment d'amour, d' empathie aux religions monothéistes qui muent son or en vil plomb de la violence?

Le protestantisme est un premier signe de l' affaiblissement de l' église catholique aujourd'hui à l'agonie qui a ouvert la voie au rapport direct de l’individu avec Dieu à quoi aspire un nombre toujours plus grand de croyants.

La fascination de l'Islam  vient aussi de ce rapport direct qui s' instaure entre le croyant et Dieu.

 

 

Est-il encore besoin d' utiliser ce mot de Dieu si compromis par les religions, alors que l’on pourrait le remplacer par le mot Source, lequel évoque aussi bien le non expliqué de la nature que le mystère divin des croyants?

 

"Pour le croyant, «la source, Dieu, a créé après plus de treize milliards d'années de préparation, une espèce originale par la capacité qu'elle a de se construire sur la base d’une solidarité universelle, en harmonie avec le reste de la nature. Sans Dieu, ce potentiel ne pourra se réaliser.  

 

Pour le non-croyant, «la source, la nature, après plus de treize milliards d'années d'innovations, se déploie dans une espèce originale par la capacité qu'elle a de se construire sur la base d'une solidarité universelle, en harmonie avec le reste de la nature. La réalisation de ce potentiel relève dès lors de l'évolution."

Raphaël Thomas

http://hypothesedieu.homovivens.org/article/le-dieu-de-tobie

"Voici... [ le message] que je souhaite transmettre à travers ce récit romanesque (Le Dieu de Tobie). Il tient en trois énoncés dont le premier est prioritaire :

 

1) Chaque personne est interpellée par la vision de Jésus de Nazareth — une humanité en marche vers une solidarité universelle —, soutenue par les plus grands sages de tous les temps.

 

2) La religion, qu’elle soit institutionnelle ou vécue personnellement, est une voie parmi d'autres pour cheminer vers cette solidarité universelle.

 

3) La religion qui se veut la voie unique va à l’encontre de cette vision." 

 

http://hypothesedieu.homovivens.org/article/r%C3%A9ponse-de-rapha%C3%ABl-thomas  



Si pour Raphaël Thomas le premier énoncé est prioritaire, le troisième énoncé explique pourquoi cette église catholique est devenue le repaire de la pédophilie à force de rejeter le corps et la nature et pourquoi il vaut mieux qu'elle disparaisse...

Pour aller plus loin :

http://agora.qc.ca/documents/desir_dieu_religions

et sur le drame des religieuses abusées sexuellement par des prêtres :

https://www.arte.tv/fr/videos/078749-000-A/religieuses-abusees-l-autre-scandale-de-l-eglise/

La parole des religieuses abusées sexuellement par des prêtres peine à franchir le mur du silence. Pourtant, partout dans le monde, des nonnes subissent des viols par des ecclésiastiques abusant de leur autorité. Souvent, lorsqu'elles tombent enceintes, elles sont exclues de leur congrégation ou contraintes d'avorter. Quand ces crimes sont avérés, les coupables sont seulement mutés par la justice cléricale.

(En replay jusqu'au 3 mai.)

 

Sur le drame de la maltraitance dans certaines institutions catholiques "charitables" :

https://viaggiatoricheignorano.blogspot.com/2018/11/la-terribile-storia-delle-case-magdalene.html?fbclid=IwAR0_w25AVZNT7Mj4c5hvUSDkvRVmjkU1Baqf01bkzDQNgWQK-Si9DNOlsXY

 

L'église catholique doit disparaître à cause des viols répétés d' enfants et de religieuses par un trop grand nombre de prêtres, qu'elle n'a eu de cesse d'occulter
Dans ce dessin, le visage de Jésus tel que reconstitué par des chercheurs
L'église catholique doit disparaître à cause des viols répétés d' enfants et de religieuses par un trop grand nombre de prêtres, qu'elle n'a eu de cesse d'occulter
Tag(s) : #Religions, #Spiritualité, #église catholique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :