Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pierre Bourdieu : « Les faits divers font diversion ».

C'est pourquoi il vaut mieux prendre son temps avant de réagir à l'un d'entre eux monté en épingle par nos inénarrables médias.

Ci-dessous vous avez les liens d'où j'ai tiré l'essentiel des propos de cet article que j'ai réarrangés, en commençant par les deux plus intéressants parce qu' ils s' efforcent de replacer ce fait divers glacial dans son contexte sociétal :

1) http://www.marianne.net/elie-pense/Bijoutier-de-Nice-si-on-parlait-de-l-essentiel_a215.html *****

2) http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/que-retenir-de-l-affaire-du-140933 *****

3) http://www.nicematin.com/nice/video-le-bijoutier-de-nice-je-suis-la-victime-avant-lui.1447135.html

4) http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2013/09/19/Les-bijoutiers-ne-sont-pas-la-pour-jouer-les-cow-boys-1618114

5) http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20130916.OBS7088/bijoutiers-de-nice-nous-sommes-contre-l-auto-defense-mais.html

6) http://www.bfmtv.com/societe/nice-temoignage-soeur-braqueur-tue-604010.html

7) http://lci.tf1.fr/france/bijoutier-de-nice-il-m-a-enleve-mon-frere-c-est-un-assassin-dit-la-8265652.html

8) http://www.europe1.fr/Faits-divers/Bijoutier-de-Nice-c-est-un-cauchemar-pour-lui-1641613/

9) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/13/01016-20130913ARTFIG00434-nice-l-homicide-volontaire-retenu-contre-le-bijoutier-braque.php

Je vous épargne la page de facebook en faveur du bijoutier avec son terrible :

Il-faut-rétablir-la-peine-de-mort

***

"Je suis victime avant lui"

"Je regrette la mort de Antony Asli"

*

"Mon frère n'était pas quelqu'un de violent"

"On a toujours eu confiance en la justice, c'est pour ça qu'on n'a pas parlé jusqu'à aujourd'hui",

"On ne me fera pas croire que mon frère a frappé ce vieux. C'est une certitude",

"Il n'était pas capable de faire ça. Ce n'était pas quelqu'un de violent, d'ailleurs, les armes qu'il avait sur lui étaient fausses", ( Une seule des deux armes utilisées étaient effectivement factice)

*

"Ils ( les bijoutiers) ont peur"

*

"Je me défends… C’est lui qui vient chez moi, c’est lui qui décide de venir chez moi avec des armes et m’agresser, il a violé mes droits au magasin… Il a pris mes marchandises, mais bon c’est un accident…"

"Je regrette parce qu’il est mort. C’est ça que je regrette. Pourquoi il décide de venir chez moi m’agresser ? Me voler ? C’est ça la question."

*

(Le bijoutier) a "agi volontairement pour donner la mort".

Sa vie "n'était pas directement menacée"

Il s'est "senti mis en insécurité» Il a «tiré par instinctivité"

*

"J’ai tenté vraiment d’arrêter le scooter, j’ai tiré sur le scooter, j’étais dans le magasin, après j’ai couru avec la carabine sur moi, je saute sur le trottoir, ça a duré une minute, quelques secondes mais terribles, j’étais tout seul avec les deux voleurs agressifs. (...) Je ne sais pas ce qui s’est passé, ça a été trop rapide. Il était loin de moi quand j’ai tiré sur le scooter, il était loin de moi, un mètre… Avant, j’ai tiré sur le scooter, je lui ai dit "arrête !".(...) Je voulais arrêter le scooter c’est tout. Je ne voulais toucher personne.Si j’avais voulu tirer sur lui j’avais l’occasion, il était devant moi à un mètre."

*

(Le bijoutier) a "agi volontairement pour donner la mort".

Sa vie "n'était pas directement menacée"

Il s'est "senti mis en insécurité» Il a "tiré par instinctivité".

*

"J’ai regretté pour lui, pour sa famille. Ce n’est pas lui le responsable, c’est son père le responsable ! Le jeune homme avait déjà été impliqué dans 14 affaires… Où est sa famille ? Où est son père ? Qu’est ce qu’il dit son père au journal ? « Mon fils avait besoin d’argent » Mais ça ne va pas ça !Je suis désolé parce qu’il est mort. C’était pas lui le responsable. Mais eux, ils sont coupables. Il faut juste bien élever ses enfants. Je regrette parce qu’il est mort, c’est pas ma faute."

*

(Le bijoutier) a "agi volontairement pour donner la mort".

*

"Il ne faut surtout pas s'armer! Les bijoutiers ne sont pas là pour jouer les cow-boys"

*

"J'ai peur de la prison... Je fais rien, je fais rien, je fais rien, je lis le journal, je passe le temps, j’ai des enfants et des petits-enfants et des familles. Je suis coincé. C’est une situation critique pour moi et pour la victime. Mais moi je suis la victime avant lui !"

*

"Ils ( les bijoutiers) ont peur"

*

"Je ne sais pas comment on peut le considérer comme un héros alors qu'il a tué mon frère. Même si je ne conçois pas ce qu'il a fait en allant le braquer, je ne comprends pas que les gens soient comme ça derrière lui"

"On nous appelle chez nous, on nous dit des méchancetés, sur Facebook c'est horrible",

"Mon frère n'était pas quelqu'un de violent"

"On a toujours eu confiance en la justice, c'est pour ça qu'on n'a pas parlé jusqu'à aujourd'hui",

*

"après j’ai couru avec la carabine sur moi, je saute sur le trottoir, ça a duré une minute, quelques secondes mais terribles, j’étais tout seul avec les deux voleurs agressifs. (...) Je ne sais pas ce qui s’est passé, ça a été trop rapide. Il était loin de moi quand j’ai tiré sur le scooter, il était loin de moi, un mètre"

*

"Il ne faut surtout pas s'armer! Les bijoutiers ne sont pas là pour jouer les cow-boys"

*

"On ne me fera pas croire que mon frère a frappé ce vieux. C'est une certitude",

"Il n'était pas capable de faire ça. Ce n'était pas quelqu'un de violent, d'ailleurs, les armes qu'il avait sur lui étaient fausses", ( Une seule des deux armes utilisées étaient effectivement factice)

*

"Ils ( les bijoutiers) ont peur"

*

"Je ne sais pas ce qui s’est passé, ça a été trop rapide. Il était loin de moi quand j’ai tiré sur le scooter, il était loin de moi, un mètre"

*

"Je pense que c'était un acte désespéré pour lui"

"Que vous dire de plus? C'était mon petit frère...Il m'a enlevé mon petit frère",

"Ce qu'il faut dire, c'est que c'est un assassin"

"Il fait partie des délinquants aujourd'hui, comme mon frère l'a été. C'était un voleur de scooter, ce n'était pas un braqueur",

*

"Il ne voulait pas tuer"

"Je ne crois pas qu'il réalise encore. C'est un cauchemar pour lui",

"Il y a des moments où il reste vraiment pensif, dans son petit coin. Cela doit travailler dans sa tête",

*

(Le bijoutier) a "agi volontairement pour donner la mort".

Sa vie "n'était pas directement menacée"

Il s'est "senti mis en insécurité» Il a "tiré par instinctivité".

*

"Le but de son geste n'était pas de se faire justice ou vengeance. Ce n'était pas non plus par colère. Il s'est senti menacé de mort et a eu le réflexe de se défendre. Son objectif premier, quand il a commencé à tirer sur le deux roues, était d'endommager le véhicule, pour éviter qu'il ne s'échappe afin que la police les interpelle et qu'elle fasse son travail. Il ne voulait pas tuer qui que se soit",

*

(Le bijoutier) a "agi volontairement pour donner la mort".

*

"Je pense que c'était un acte désespéré pour lui,".

"Que vous dire de plus? C'était mon petit frère...Il m'a enlevé mon petit frère"

"Ce qu'il faut dire, c'est que c'est un assassin"

"Il fait partie des délinquants aujourd'hui, comme mon frère l'a été. C'était un voleur de scooter, ce n'était pas un braqueur",

*

(Le bijoutier) a "agi volontairement pour donner la mort".

Sa vie "n'était pas directement menacée"

Il s'est "senti mis en insécurité» Il a "tiré par instinctivité"'

Le bijoutier n'a «jamais été condamné, son casier judiciaire est vierge, il est inséré dans la société. Il a commis ce fait (...) dans un contexte particulier de violences fortes à son encontre»,

*

"C'était mon petit frère...Il m'a enlevé mon petit frère",

"Ce qu'il faut dire, c'est que c'est un assassin"

"On ne me fera pas croire que mon frère a frappé ce vieux. C'est une certitude",

"Il n'était pas capable de faire ça. Ce n'était pas quelqu'un de violent, d'ailleurs, les armes qu'il avait sur lui étaient fausses" ( Une des deux)

*

"Ils ( les bijoutiers) ont peur. (...) C'est un des rares métiers où vous pouvez vous faire tuer en partant au travail. Dans l'opinion des gens, un bijoutier est un nanti qui a de l'argent et n'a qu'à payer. Mais aujourd'hui 80% des bijoutiers ont de très petites structures, travaillent seuls ou en couples (...), et ne se protègent pas ou peu faute de moyens."

*

"Il ne faut surtout pas s'armer ! "

*

Dans l'hivers glacial du fait divers de Nice city
Dans l'hivers glacial du fait divers de Nice city
Dans l'hivers glacial du fait divers de Nice city
Tag(s) : #Fait divers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :