Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chaque jour Léviathan, autrement dit l'Etat-providence en démocratie dévore une livre de la chair de notre liberté pour notre bien.

C'est vrai baisser la vitesse des automobiles sur les routes diminuent le nombre des morts.

C'est vrai fumer moins et pour ce faire interdire de fumer dans les lieux publics réduit le nombre des cancers de la gorge de la langue de la mâchoire, des poumons, de la vessie, de la rate, du pancréas, de l'estomac, des intestins, du foie, des reins.

C'est vrai manger moins de graisses contribuent à faire baisser le nombre d'accidents cardio-vasculaires.

C'est vrai l'installation de caméras de surveillance ( hélas pas encore dans nos demeures?!) diminuent le sentiment d'insécurité en accroissant celui des délinquants (?!).

C'est vrai, se moins chauffer chez soi en hiver (pas plus de 18°) contribue à la diminution de l'effet de serre. ( Merci aux écologistes et à leur bienveillance pour la nature!)

c'est vrai interdire les OGM nous permet de manger des produits seulement traités chimiquement et de savourer des tomates qui ne sont ni plates ni carrées si elles ont quand même perdu le goût de la tomate. (Merci aux écologistes et à leur bienveillance pour la nature!)

C'est vrai, c'est vrai, c'est vrai...

Mais nous commençons à étouffer sous cet amoncellement de mesures prises pour prolonger notre vie et faire notre bonheur. Sentiment d'étouffement aggravé par notre raison qui nous fait comprendre que tout cela est décidé pour notre bien à partir d'études réalisées par des experts patentés.

Heureusement, si nous ne pouvons plus nous tuer en roulant sur nos routes, ni en mangeant trop gras, trop salé, trop sucré, trop, sans OGM, nous pouvons nous tuer en allant faire la guerre là où elle a éclaté, pour toujours les mêmes raisons et notamment la méchanceté ou l'incroyance des autres de l'autre camp. Heureusement pour le moment ( pour combien de temps encore ?) nous pouvons continuer à nous tuer en gravissant les plus hauts sommets de nos montagnes, où en les dévalant de toutes les manières les plus folles possibles mais aussi les plus jouissives possibles, en cherchant par n'importe quel moyen à abolir la gravité en ULM, parapente, etc...

Quand notre patrimoine génétique sera dés la naissance répertorié, notre vie sera encadrée par toute une série de règlements, lois, obligations qui auront pour but de nous mener le plus loin possible dans cette vallée de l'ombre de la mort. Par exemple, pour les femmes génétiquement prédisposées au cancer du sein, l'obligation de la mastectomie à 40 ans et pour les hommes prédisposés au diabète l'implantation d'une pompe à insuline dès l'enfance et pour ceux prédisposés au viol la castration chimique. Nous serons entrés complètement dans la voie pavée de bonnes intentions conduisant à l'enfer du tout-eugénisme. Voir mon article précédent :

http://fablehaikus.over-blog.com/accoster-au-quai-de-l-amertume-l-eug%C3%A9nisme

Mais rapidement, rassurez-vous, à ce stade final de l'eugénisme comme dans ce beau film "Bienvenue à Gattaca" les parents pourront choisir le génotype de leurs enfants pour avoir des enfants parfaits et l'Etat des citoyens parfaits. Les gamètes des parents ayant été sélectionnés afin de concevoir in vitro des enfants débarrassés de tout défaut et disposant de plus de qualités possibles.

Puisque nous sommes en démocratie il va de soi qu'il sera interdit aux entreprises et employeurs de recourir à des tests ADN afin de sélectionner leurs employés (?!) . Par conséquent les personnes conçues de manière naturelle ne devraient pas se retrouver, reléguées à des tâches subalternes, du moins pouvons-nous l'espérer , ni avoir à payer toutes sortes de surprimes d'assurance !

C'est déjà le cas ?

Vraiment nous allons vivre dans le meilleur des mondes possibles si ce n'est déjà le cas !

Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Chaque jour Léviathan dévore une livre de la chair de notre liberté
Tag(s) : #Etat-providence

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :