Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

Commençons par une petite devinette :

Quel est le seul, je dis bien le seul rempart de la démocratie contre la démagogie ?

- Des citoyens soucieux de l'intérêt général ? L'expérience soviétique a montré que

1) ces citoyens n'existent pas

2) que si l'on veut les créer, la tâche est interminable même en utilisant les "camps de travail " , vous connaissez, " Le travail rend libre", "Arbeit macht frei "!

- Des partis politiques soucieux de l'intérêt général ? De Gaulle ( Arhrrrggh!) a montré que le premier but d'un parti est d'arriver au pouvoir, donc qu'il poursuit son intérêt particulier et que les partis sont le meilleur moyen de diviser une nation, bien que, je le reconnais, ils soient indispensables à une démocratie et que sans pluripartisme réel et pas nomimal comme en Russie, il n'y a pas de démocratie.

- Des hommes politiques soucieux de l'intérêt de leur pays ? Il y en a ( je vous surprends : c'est mon optimisme naturel), il y en a, je vous le répète, il y en a ! Mais

1) Ils sont rares

2) Leurs concitoyens ( ne ricanez pas à ce mot choisi à dessein !) leurs concitoyens donc, ont la fâcheuse tendance à les remplacer par des "nullités" le plus rapidement possible dès qu'ils ont sauvé leur pays du désastre.

Trois exemples :

1) Clémeneau. Une fois la victoire assurée, en 1918, il fut promptement remplacé par Deschanel. Vous savez ce président tombé d'un train... !

2) De Gaulle. Une fois la victoire assurée en 1945, il fut promptement remplacé par...par...par... inutile d'en parler, laissons le là où il repose ce valeureux homme politique mort à Nice.

3) Mendès-france. Une fois la paix signée en Indochine et la France sortie de ce bourbier indochinois, on s'empressa de le renvoyer  du pouvoir pour permettre à la France de s'embourber dans la guerre d'Algérie...

La caractéristique de ces hommes, c'est qu'ils font très rapidement l'unanimité contre eux... Non, je ne pense pas à notre actuel président... quoique...

Je vous vois perplexes... Vous ne trouvez pas... Pourtant, si vous lisez mon blog, vous devriez le savoir ! Il est nécessaire que je m'autocite :      

 

"Dialogue du politique et du non entendeur

 

- Etes-vous favorable à la règle d'or?

- Bien sûr que je suis favorable à la règle d'or, mais l'éducation n'a pas de prix!

- N'a-t-elle pas un coût ?

- Il y a coût et coût !

- Surtout une campagne électorale interne au Ps, dont on sait que les gros bataillons de votants sont aussi des enseignants, n'est-ce pas ?

- Je pense à l'avenir de la France, monsieur l'empêcheur de tourner en rond!

- Et moi à cette fable d'un certain la Fontaine ?

- La cigale et la fourmi?

- Que non pas! A la chatte métamorphosée en femme!  Vous vous rappelez ces vers :

"Tant le naturel a de force/...

Qu'on lui ferme la porte au nez/

Il reviendra par les fenêtres."

 

A non entendeur salut!

 

***

 

La règle d'or

 

La règle d'or a pour but le retour à l'équilibre financier budgétaire mais aussi des comptes sociaux. Il s'agit de revenir à une gestion saine des finances publiques. Bien entendu pour l'opposition ce n'est qu'un stratagème électoral! Rien de raisonnable dans cette règle ! Objectivement un Etat n'a pas besoin que son budget soit géré comme celui de n'importe quel couple, auparavant on aurait dit "bon père de famille"; mais nous en avons connu tellement de ces bons pères de famille qui gaspillaient leur paye au bistrot du coin, que nous sommes obligés de  renoncer à cette formule qui sent son XIX siècle et une forte misogynie.

Or cette règle est avec celle de la séparation des pouvoirs, judiciaire, exécutif, législatif, médiatique et économique, indispensable pour éviter à la démocratie de sombrer dans la démagogie!

Nous avons l'exemple de la Grèce qui a deux mille ans de distance en a fait la preuve par deux fois.

Ce sont les athéniens qui ont inventé la démocratie; mais pour que celle-ci soit prospère ( le siècle de Périclès) il lui fallait faire payer aux autres son train de vie, cela s'appelle l'impérialisme auquel a recouru Athènes à travers la ligue de Délos. Mais une fois cet empire perdu, cette démocratie a sombré dans la démagogie puis la tyrannie.

Deux mille ans plus tard au sortir de la dictature militaire, la démocratie se réinstalle en grèce et au bout de quelques dizaines d'années l'Europe découvre que derrière cette façade démocratique, une démagogie s'était enracinée; gouvernements de droite comme de gauche pour arriver au pouvoir ayant fait assaut de promesses : toujours plus de plus et toujours moins de moins, toujours plus d'avantages, toujours moins d'impôts!

 

Deuxième exemple d'une autre démocratie fonctionnant mal : les Etats-unis avec pour chaque équipe désirant accèder au pouvoir le toujours plus de plus mais surtout le toujours moins de moins dans ce cas; puisque les Etats-unis avaient hérité de la guerre une position impériale, ils ont pu faire payer aux autres leur train de vie largement au-dessus de leur création de richesses.

On voit bien qu'eux aussi sont au bout du bout : jusqu'à quand les chinois se serreront-ils la ceinture pour les beaux yeux des américains ?

 

Troisième exemple : la France. Depuis plus de trente ans nous n'avons jamais eu de budget équilibré ! Droite et gauche ont fait assaut du toujours plus de plus et du toujours moins de moins, chacun pour sa clientèle électorale.

Que sont les niches fiscales : un cadeau accordé à telle ou telle corporation.

Par exemple, n'ya-t-il pas dans la circonscription de ce petit  homme électoral qui s'insurge contre la taxe sur les parcs à thème, justement un parc à thème, bizarre...

L'endettement de la France est de 1600 milliards d'euros, l'épargne des français, assurances vies + livret d'épargne est de 1300+300 milliards d'euros.

Tiens! Tiens! l'Etat est endetté, Les français eux ont un gros bas de laine.

Comment expliquer ce fait : par l'absence de cette règle d'or, ce qui a permis à chaque équipe électorale pour parvenir au pouvoir de faire des cadeaux et de ne pas faire payer à leur juste prix aux Français les services rendus toujours plus importants et aujourd'hui comme nous sommes au bord du gouffre, de rogner sur ces services puisqu'il n'est pas question d' HOSTERITAI dans notre pays!

D'ailleurs moi-même je suis incapable de bien orthographier ce gros mot, dont j'espère notre académie va promptement nous débarrasser !

La règle d'or protègera notre pays de la démagogioe des partis, les protègera contre eux-mêmes et surtout protègera notre pays.

De la même manière que nous devons léguer à nos enfants cette planète en bon état de marche, nous devons léguer à nos enfants un Etat en bon état de marche et puisque le principe de précaution est inscrit dans notre constitution, la règle d'or doit y être ajoutée.

Sinon nous ne sortiront pas indemnes des marécages de la démagogie.

On n'attrape pas des mouches avec du vinaigre, on n'attrape pas des électeurs avec des promesses d'haustérité!

Les français le savent mais ils font les autruches : ainsi dans les sondages Hollande est considéré comme plus crédible pour réduire nos déficits que Sarkozy ! Comme DSK, vous vous souvenez ? était considéré comme plus crédible pour gouverner la France.

C'est une constante de la France d' élire les médiocres qui la caressent dans le sens du poil plutôt que les vrais hommes politiques qui la mettent devant ses responsabilités; voici une courte liste : Clémenceau, Mendès-France, De Gaulle...

 

Dialogue de l'optimiste et de l'autruche

 

- Soutenons ce principe de précaution.

- Entièrement d'accord avec vous, notre planète ne va pas bien.

- Je parlais d'un autre principe de précaution.

- Tiens, il y en a un autre ? D'avance je le soutiens !

- Il s'agit du principe de précaution concernant les finances et non notre planète!

- Bonne idée !

- Je parle de la règle d'or.

- Nous permettra-t-elle de bénéficier des pommes d'or du jardin des Hespérides?

- Pas exactement.

- Mais encore.

- A terme oui, mais dans l'immédiat, elle suppose de serrer  un ou deux crans à notre ceinture.

- Je ne vous entends plus!

- Evidemment vous venez d' enfouir votre tête dans le sable!

 

A tous les non entendeurs je tire ma révérence pour ce soir! 

 

La cigale et la fourmi link

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/jean_de_la_fontaine/la_cigale_et_la_fourmi.html

La chatte métamorphosée en femme link

http://www.lafontaine.net/lesFables/afficheFable.php?id=41 "

 

 

La réponse à ma devinette vous le devinez après cette longue citation est la règle d'or !

Pourquoi j'y reviens ?

Parce que je suis favorable à son introduction dans notre constitution, tout en sachant pertinemment qu'il y aura des partis, des hommes politiques, et des concitoyens ( ne ricanez pas, j'ai choisi ce terme à dessein) pour tenter de la contourner! Mais ce n'est pas parce que la prison n'empêche pas les crimes, qu'il faut y renoncer dans l'état actuel de notre société, même si nous devons chercher d'autre moyen pour punir les criminels et protéger notre société. Amen.

A non-entendeur, salut et prospérité

 

 

       equilibre000

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Politique, #Principe de précaution, #Démocratie