Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 autruche à suivre 22

 

Traces d'hirondelles dans le ciel, pluie de fleurs empoisonnées, nuage de mensonges, chômage qui court, pessimisme au galop, la météorologie est au pire.

Abritons-nous ou évadons-nous en regardant des films d'animation (link) ou mieux, lisons de la BD qui nous dévoile tout un monde fabuleux de diversité, d'originalité, d'invention, d'évasion. (link). A cette occasion laissez-moi vous recommander tout particulièrement le blog de Manu Larcenet (link) où le travail d'un créateur de BD et quel créateur! est mis en évidence et celui de Jean-claude Loiseau qui nous présente une critique des meilleures BD selon lui (link).      

Oui je sais, autant voir une fourmie noire sur une pierre noire par une nuit sans lune ! Mais essayez quand même.

 

 

fourmi.png

 

 

Au besoin je vous livre un nouvel épisode de mon modeste récit policier  en commençant par une présentation des principaux personnages

 


 

Principaux personnages de Nice city.

 

 

Nice city une ville qui s'alanguit autour d'une baie, éventrée par une voie ferrée et une voie rapide qui ne réussissent pas la nuit à lui ôter toute sa séduction.

 

Myriam, une rom en rupture avec sa communauté et la société qui s'est décidée à vivre avec Chaval qui l'a séduite par sa désespérance narquoise.

 

Chaval médecin légiste abandonné par sa femme Marthe qu'il aimait à cause de sa profession de médecin légiste.

 

Bouchard capitaine de police aspire à devenir le compagnon de Sarah Rouihi.

 

Sarah Rouihi juge d'instruction très attirée par Bouchard mais perturbée par la tentative d'assassinat perpétrée contre elle par son ancienne compagne Marcia Nogueira.

 

Mohand Rouihi, ancien officier de l'armée Française vit seul depuis la mort de sa femme. Il est le réconfort de sa fille, Sarah.

 

Monsieur Avramsky lit le passé et l'avenir dans les nombres, mort mystérieusement en apprenant la mort de son frère.

 

Marie Toulouse,une jeune femme, dont la police finit par conclure qu'elle ne s'est pas suicidée mais qu'elle a été assassinée ainsi que d'autres jeunes femmes par un tueur en série.

 

Madame et monsieur Toulouse , parents de Marie et Mireille Toulouse.

 

Madame Espérandieu, la concierge qui apporte du réconfort à Marie Toulouse enceinte et abandonnée par son ami.

 

Le docteur Jean-Dominique Merveille qui accepte de pratiquer une IVG sur Marie Toulouse. Un temps l'amant de celle-ci.

 

Gorf, un cracheur de feu, un temps soupçonné et arrêté pour le meurtre de Marie Toulouse.

 

Ulisse Del Valle,un peintre de la Renaissance, auteur notamment du chef d'œuvre qui représente l'intérieur de la bibliothèque de la tour de Babel à Babylone, qui possédait, affirmait Plotin de Carthage au VIème siècle de notre ère, la multitude des livres qui rassemblaient le savoir non seulement de l'époque mais de toutes les époques où grâce à son génie de la perspective il réussit à donner une image grandiose de ce que pourrait être l'infini.

 

Marcia Nogueira croit avoir tué Sarah Rouihi, son ex-compagne et veut mourir. Elle croise la route de Marc Colondriand qui la «tue».

 

Marc Colondriand pdg d'une entreprise d'informatique vit avec Claire Marfaly. Il est devenu par «ennui» un tueur en série.

 

Claire Marfaly conseillère financière dans une agence bancaire, était la victime potentielle choisie par Marc Colondriand, responsable de la mort de Marie Toulouse et des meurtres d'Amanda Estébez, alias Alejandro Estébez, de Juliette Tancrédi une jeune serveuse d'un bar sur le port de Nice, ainsi que de celui de Marcia Nogueira.

 

Hèmery capitaine de police sorte de Don Juan perpétuel est tombé sous le charme d' Esther Landin.

 

Esther Landin alias Esther Karsky, vient de se séparer de Borme alias Pierre Karsky. Elle tente de « retenir » Hèmery.

 

Pierre Karsky alias Borme professeur de lettres, spécialiste de Pascal vit à présent avec Hélène Santiago, ne peut s'empêcher de se sentir responsable de la mort de Marie Toulouse.

 

Hélène Santiago professeur de sports vit avec Borme, elle est une victime potentielle de Marc Colandriand qui a planifié son assassinat.

 

Gorbes un ami de Borme a accepté d'aider sa femme, atteinte de myopathie à mourir.

 

Le juge Etienne Serbais vit avec Etienne Danglois. Il est responsable de la rétrogradation des capitaines Bouchard et Hèmery au grade de lieutenant et d'une erreur judiciaire qui l'a profondément atteint.

 

Bernard Danglois, journaliste au quotidien Nice Soir, en charge des affaires de grande délinquance.

 

Le procureur Le Cairn, ami de Chaval, Hèmery et Bouchard a obtenu la réintégration dans leur grade de capitaine de Hèmery et Bouchard, première condition pour ensuite se suicider, la deuxième étant l'élucidation des meurtres mystérieux de jeunes femmes dont nous savons à présent qu'ils ont été commis par Marc Colandriand.

 

Mireille Toulouse la sœur de Marie Toulouse, vient d' obtenir de Charles Trossimo le bras droit du chef du gang de «l'Atlandide » le droit de le quitter en l' aidant à s'évader.

 

Charles Trossimo fiché au grand banditisme bras droit du chef du gang de « l' Atlantide » André Barcelmas

 

André Barcelmas chef du gang de « l' Atlantide » ami d'enfance de Pierre Noglarimo

 

Pierre Noglarimo inamovible maire de Nice city

 

 

 

 

 

 

C'est le dernier avion en partance pour Anvers. Les passagers sont tous installés sur leur siège. Sur le tarmac les employés de la Brinks sont en train de transférer vers la soute de l'avion les sacs qui contiennent des diamants bruts et de l'or. Ils ne prennent pas garde à l'arrivée de deux fourgons de police avec leurs gyrophares allumés. De ces fourgons jaillissent plusieurs hommes armés de kalachnikov avec laser, tous cagoulés. L'un d'eux qui doit être le chef du commando leur intime l'ordre de ne pas bouger, puis de se regrouper à l'arrière de leur véhicule. Comme l'un d'entre eux hésitent un des membres du commando le frappe violemment avec son arme. Il s'écroule sur le tarmac. «  Prenez-le avec vous ! Vite ». déjà les autres membres du commando ont commencé à transférer les sacs d'or et de diamants vers leurs véhicules. En dix minutes, tous les sacs sont transférés. Les convoyeurs sont enfermés dans leur fourgon. Puis les assaillants repartent, cette fois-ci tous feux éteints. Ils sortent de l'aéroport par la brèche pratiqués dans l'enceinte de protection. Ils enfilent la route de Digne puis ils empruntent une route en lacet qui monte vers les collines. Sous un pont Ils stoppent leurs fourgons. Un 4X4 les attend dans lequel les sacs d'or et de diamants sont transférés. Le feu est mis à l'un des fourgons tandis que l'autre fourgon et le 4X4 s'éloignent. Quelques minutes encore et les véhicules s'arrêtent au bord d'un ravin. Le deuxième fourgon est incendié et précipité dans le ravin. Un autre 4X4 arrive. Un nouveau transfert des sacs d'or et de diamant est effectué. Les membres du commando ont retiré leurs cagoules. Georges Lahraoui et Charles Trossimo montent dans ce deuxième véhicule. Les quatre autres membres du commando dans le premier. Pendant quelques kilomètres les deux voitures se suivent puis se séparent. Il est une heure.

Une demie heure plus tard, le 4X4 de Charles Trossimo et Georges Lahraoui est suivi par une lourde limousine. Les deux voitures stoppent sur une aire de stationnement. Tout le monde descend.

- L'or et les diamants sont là ! Fait Charles Trossimo.

- Vous pouvez commencer le transfert. Vous trouverez l'argent dans le coffre dans trois mallettes comme demandé, indique l'un des deux hommes descendus de la limousine.

Charles Trossimo se dirige vers le coffre ouvert. Les trois mallettes sont bien là. Il les ouvre. L'argent rangé en liasses s'étale sous ses yeux.

- Trois millions d'euros comme je vous l'avais promis, un million par mallette, continue l'homme. Vous n'avez pas eu de problème ? poursuit-il.

- Non aucun. Nous ne nous sommes pas servi de nos armes comme convenu, nous n'en n'avons pas eu besoin.

- Nous préférons éviter ce genre d'incident.

- J'avais compris.

Tout le monde remonte dans les voitures qui partent dans des directions opposées.

- Voilà, à présent on a de quoi tenir, fait Charles Trossimo.

Georges Lahraoui acquiesce.

- De toutes façons ce n'est qu'une question de semaines pour que les charges éventuelles contre moi tombent, continue-t-il.

- Je sais ,Slimane en taule a commencé à se confier à son indic de compagnon de cellule. Cela va complètement brouillé les pistes.

- Restera plus que le délit de fuite. Une peccadille. Pendant que je me mets au vert toi tu règles le problème de l'Atlantide. Si il y a une difficulté, tu m'appelles. C'est toi le patron !

- Non, maintenant, c'est toi !

- Je parlais de l'Atlantide. C'est toi qui le dirige à présent et plus cette merde d'André !

- Et pour le journaliste ?

- Dans quel état il est ?

- Toujours en réanimation.

- Bon, je pense qu'il aura compris, lui et son pédé de juge. Sinon...

- Et Pierre ?

- Je l'encule ! Au besoin, on peut faire quelques révélations sur ses magouilles à cet enfoiré ! On appellera cette fouine de Clébert...

- C'est qu'un journaliste sportif...

- Justement, on peut commencer par les magouilles sur la construction du grand stade... Il me fera ce plaisir, ce con !

- Tu sais que Nice Soir vient d'être racheté par Lornois !

- C'est tout bon pour nous. C'est un ami de longue date, du temps où il présidait l'O.G.C.N. Cette crapule ne rechignera absolument pas à renouveler le contrat de sécurité avec « La sécure », pour la protection de son imprimerie. On les tient tous par les couilles, ces salopards.

 

En suivant ce lien le récit dans sa continuité : link

 

Tag(s) : #BD, #Nice city

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :