Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme j'ai pu donner l'impression dans mon précédent article que j'étais devenu un écologiste en saluant la stature politique d'Eva Joly, comparée à celle des dirigeants de son parti qui ont signé un accord de gouvernement avec le ps, alors que bien entendu les élections n'ont pas eu lieu, (ce qui est sans intérêt, sondages obligent), j'aimerai par un "honteux plagiat" ( si j'en crois la presse je ne serai pas le seul à pratiquer cet exercice de copié-collé, on est de son temps ou pas !) - par un "honteux" plagiat dis-je d'un article paru dans Futura-science : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/ogm-sen-nourrir-ne-serait-pas-nocif_35299/, corriger le tir et montrer que je suis toujours le réactionnaire patenté que je prétends être !

 

Je ferai ici référence à la fameuse querelle qui a opposé au XIX ème siècle les tenants de cette nouvelle invention, le train, aux anti-trains!

Querelle, notons-le, qui se répète chaque fois qu'une percée scientifique est réalisée par l'homme; aujourd'hui par exemple avec l'ingénierie génétique, les nanotechnologies et et et et et ( je n'ose prononcer le nom satanique) les les les les Zo Zo les ZOgé, les ZOgé, les ZOgé,  les ZOgéèms, vade retro satanas ! ces malheureuses plantes génétiquement modifiées : pauvre maïs, pauvre blé, pauvre riz. Nous ne sommes que 7 milliards d'habitants sur cette planète et bientôt si nous en croyons la science, immortels, ( voir à ce sujet, mon article, Le vieillissement des cellules est réversible )  cependant cette planète est capable de nous nourir tous sans problèmes et sans ces ZOgéèmes.

Voici un article sur ce débat publié dans les comptes-rendus de l' académie des sciences enchantées de Nouakchottong :

 

" Les trains font débat, pour des raisons éthiques, socioéconomiques ou sanitaires. Mais une étude Bonobienne vient d'apporter la preuve que les trains ne sont pas toxiques pour les organismes qui  les utilisent où vivent à proximité des voies ferrées.

Pourtant des voix dissonantes persistent.

Un des grands débats des trains porte sur la question de leur dangerosité sanitaire. Si les anti-Trains semblent persuadés de leur danger, ils ont pourtant du mal à trouver des études scientifiques sérieuses l’attestant. Depuis quelques jours, une équipe de chercheurs Bonobiens vient de faire la synthèse des travaux de toxicologie sur de nombreux trains, tgv, ter et autres et leur résultat est sans appel : utiliser les trains n’est pas dangereux.

Des scientifiques emmenés par André-Pierre Pongtong, ont ainsi épluché les résultats de 842401 études réalisées depuis 1848 afin de faire taire les critiques sur les trains. Les critères de sélection des travaux analysés étaient les suivants : à long terme pour certaines (41201) et multigénérationnelles pour les autres (801200), comme il est expliqué dans l'article publié.

Qu’est-ce qu’une étude à long terme ? Dans un texte de 2008, l'AEST (Autorité Européenne de sécurité des trains) indiquait qu'afin de vérifier la toxicité d’un train, il était recommandé de faire un test de 90 jours. En dehors de l’Europe, ces tests ne sont pas obligatoires, les scientifiques y ont recours uniquement en cas de suspicion. En Europe, en revanche, où le principe de précaution est une notion importante, ils sont devenus systématiques.

Cependant, les chercheurs Bonobiens ont décidé de focaliser leur analyse sur les travaux à très long terme et multigénérationnels, allant ainsi au-delà des recommandations de l’AEST, afin de convaincre les sceptiques.

Et les résultats sont sans appel : parmi les 842401 études auscultées, aucune ne montre une quelconque toxicité, elles indiquent toutes que les trains sont sains d’un point de vue toxicologique.

Pourtant, certaines "études" continuent de suggérer le contraire.

Ainsi, récemment, l’équipe de Georgette-Eva Lejoly a réalisé une synthèse (parue dans Environmental train search) de différents travaux de toxicité des trains, dans laquelle il était expliqué que la période de 90 jours n’était pas suffisante : « une femme ou un homme peut vivre 90 ans, des tests de 9 semaines ne sont donc pas des tests à long terme de toxicité chronique à ce niveau ».

On ne peut convaincre le sourd de voir, l'aveugle d'entendre, encore moins le muet de parler et le scientifique de raison garder !

Les chercheurs de l'académie des sciences enchantées s’attendaient à ce genre de critiques venant d’anti-train reconnus.C'est pourquoi ils ont conforté leurs résultats par une autre étude (publiée dans train toxicology search), réalisée en février 2011, au cours de laquelle ils ont comparé les protéines et les composés chimiques synthétisés d’un côté par un non-utilisateur de train, de l’autre par un utilisateur de train. On appelle cela le profilage. Leurs analyses indiquaient des différences minimes, bien moins importantes qu’entre deux non-utilisateurs de train."

Donc, il est évident qu'il n'y a pas de toxicité des trains !

Ni non plus n'en déplaisent à tous les antis, de toxicité des OGM !

A non entendeur salut !  

 

 

 

Hippopotamement_dit_5-copie-2.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :