Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Post dictum praesidentis:

Donc nous avons eu droit à notre synthèse présidentielle.Je rappelle les données du pb, il nous faut trouver 30 milliards.

Comment ?

  1. En alourdissant les charges des entreprises déjà surchargées ( voir la différence de rentabilité des entreprises allemandes en comparaison de nos entreprises), mais "seulement" à hauteur de 10 milliards, d'ailleurs « seulement » sur les très très grosses entreprises, celles du cac, déjà en grande partie délocalisées fiscalement, et sur les grosses entreprises, puis sur les très très grosses pme pmi, ensuite sur les grosses pme pmi, subséquemment sur les assez grosses pmi pme, sur les moyennes pme pmi,...attention pas sur les misnuscules pme pmi, sur les pme pmi de moins de 20 salariés, 10 salariés, 1 salarié, c'est à l'étude, on créera une commission pour éviter les effets de seuil.( je rappelle que la France a quitté le top 20 des pays les productifs, dont la Suisse est le premier et l'allemagne sixième)

  2. En alourdissant la fiscalité des ménages attention, des très très riches ménages, déjà fiscalement délocalisés et qui ont les moyens de trouver dans notre systrème fiscal les aubaines pour ne pas payer cette surcharge fiscale, et des très riches ménages, puis des riches ménages, ensuite des moins riches ménages. On atteint 2 milliards maximum, restent les 8 autres milliards. Les paieront les très riches classes moyennes, les assez riches classes moyennes, les moyennes classes moyennes. Attention, pas les petites classes moyennes celles qui appartiennent aux 2 première tranches d'impôts. Ouf ! L'effort est bien partagé de manière juste !

  3. Enfin, exercice mesdames et messieurs en France qui n'a pratiquement jamais été atteint, à peine tenté sous le précédent président, dont je ne m'aviserai pas de donner le nom de peur d'être taxé d'extrème droite réactionnaire, en faisant 10 milliards d'économie ! Lesquelles ? Pas sur l'éducation, ni sur la police, ni sur la justice ! Donc sur la santé ?! Heu, nnnooonnn ! Sur les les nnnniiichhhes fissscâles ?!

 

On voit que comme on l'a dit, notre président a sagement choisi de ne pas faire de réformes ( ce qui s'appelle dans les tracts électoraux qui nous tiennent lieu de journaux, brutaliser la France), donc de ne pas brutaliser la France, en choisissant l'augmentation des impôts. En quoi il a parfaitement raison. Comme je l'ai rappelé dans un article précédent, les Français ont été habitués par la violence durant tout le 17 et 18 eme siècle à payer des impôts de plus en plus lourds.  Les taux d'intérêts de la France 

En lamarckien que je suis obligé d'être, je constate que cela a permis aux Français d'acquérir le gène de l'impôt et tout en râlant d'accepter de payer toujours plus d'impôts.

 

Je le rappelle le  chomage court... Mais il y a un plan, le sixième depuis 30 ans, pour les jeunes : 166666(?!) emplois jeunes pour 3 millions de chomeurs (selon la définition du BIT) ! Maaazzzeeetttte !

 

Vous me trouvez pessimiste ?

Je ne le suis pas, car finalement je retiendrai que notre président a fixé le cap : en 2013, un déficit de 3% du budget pour atteindre l'équilibre en 2017 ! Bravo !

Mais le chemin pris ?

N'est pas le bon ?

Qui vivra verra ! Chi va piano va sano ! Après moi le déluge ! Le monde est rond : qui ne sait nager va au fond ! Après la pluie, le beau tremps ! un tiens vaut mieux que deux tu l'auras ! Autant en emporte le vent ! L'intention fait l'action ! Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant qu'on ne l'ait mis en terre ! Toujours pêche qui en prend un ! Si on savait les trous on prendrait les loups ! C'est le ton qui fait la chanson ! Dans un mortier, de l'eau ne pile ! Mieux vaut peu que rien ! Il ne faut pas cacher la lampe sous le boisseau ! Goutte à goutte on emplit la cuve ! Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !

Je vous le rappelle, c'est nous les payeurs !

 

 

destruction-porte-de-brandebourg_hibou23.jpg

 

 

Il y en assez avec cette constante référence à l'Allemagne !

Nous ne sommes pas des Allemands ! ni des belges ! N'est-ce pas, Bernard :

"Casse-toi riche con !"

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :