Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

De très nombreux familiers de mon blog se sont inquiétés de mon silence avant les élections présidentielles. Deux raisons a cela :

1) Ayant très peu de goût pour le retournement de veste, il m'a semblé plus sage d'attendre les résultats pour me lancer dans un long panégyrique du président élu dans l'espoir qu'il me gratifiera d'un poste substantiellement rémunératreur mais surtout me conférant un pouvoir, au moins de petit chef, pour me régaler à écraser de ma condescendance "normale" mes subordonnés.

2) Dans les mois précédents j'avais indiqué quelles étaient mes considérations politiques sur notre situation, vous n'avez qu'à relire les articles à ce sujet. Il me semble toujours valables.

3) Je ne désirais absolument pas influencer mes concitoyens dans leur vote, n'ayant pas plus de bon sens qu'eux, puisque, si l'on en croit notre grand philosophe national, euh, euh, non, non, pas BHL, Descartes, c'est la chose la mieux partagée du monde. Y-at-il plus bel hommage rendu à la démocratie ?

 Comme vous pouvez le constater mes deux raisons sont en fait trois, hommage soit rendu à Dumas, qui avant la lettre illustre ce fait incontournable aujourd'hui, d'une France métissée, avec laquelle certains de nos concitoyens ont encore du mal à s'habituer, parce que nés dans une France au début de son métissage extra-européen, au contraire de leurs enfants, et parce qu'ils sont peu aidés par tous ces moralistes "normaux" qui du haut de leur bonne conscience "normale" souvent sise en Suisse ou dans le 16ème ( j'espère qu'ils seront de moins en moins, chassés qu'ils seront par les 75 % d'imposition qui leur seront infligés par notre nouveau président) leur assènent leur morale de plomb.

Finissons par une petite image : 

 efficacité élect223

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :