Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le triple A de la France

Il est toujours bon de revenir sur un ancien article pour permettre à ses lecteurs de peser la pertinence de leur auteur.

Voici un article qui vous paraîtra antédiluvien puisqu'il est à l' origine daté du 4 novembre 2011 :

"Comment se fait-il que la France continue à bénéficier du triple A de ses maudites agences de notation qui pourtant savent parfaitement que notre pays est dans la fameuse situation économique décrite par l'équation de Serge Pongtong DB+DC+DP=PG (déficit budgétaire plus déficit commercial plus dette publique égale paupérisation générale)?

Avant toute réponse, un petit rappel concernant la Grèce : le pasok ( parti socialiste grec) a remporté les élections de 2009 contre le parti de la Nouvelle Démocratie au pouvoir avec le slogan "Il y a de l'argent" en dénonçant la politique d'austérité imposée par le gouvernement de ce parti conservateur. On peut comprendre pourquoi ce parti refuse toute collaboration avec l'actuel premier ministre grec qui contre les faits dénonçait la politique absolument nécessaire d'austérité due à la situation économique grecque caractérisée elle aussi par l'équation de Serge Pongtong et " affirmait encore, trois mois après son accession au pouvoir, que la promesse d’augmenter les salaires des fonctionnaires restait valable, que les dépenses pour l’éducation et les investissements publics seraient augmentés et que, bien entendu, «il n’était pas question de recours au FMI» (www.PASOK.gr, 13 janvier 2010)"  in " la revue socialiste" : http://www.revuesocialiste.fr/2010/10/05/le-pasok-et-le-reve-brise-de-la-grece/

Je ne veux pas créer une polémique mais dans un article précédent (Démocratie et vérité) je faisais remarquer que l'une des mesures phares de l'actuel candidat du parti socialiste français est une réforme fiscale fondée sur cette idée "il y a de l'argent" et une "augmentation" des dépenses pour l'éducation... mais je suis très malintentioné comme les très "nombreux" et de plus en plus nombreux lecteurs de ce blog ont pu s'en rendre compte...

Donc pourquoi nous français aussi grecs que les grecs sinon plus, gardons-nous ce triple A ( notons au passage que le parti socialiste veut aussi se débarrasser des agences de notation ou en créer une qui serait indépendante des pouvoirs financiers et qui serait dépendante du pouvoir politique... ce qui changerait tout à notre situation économique objective qui passerait facilement d'avis de tempête à grand beau temps)? Je rappelle que le triple A nous permet d'emprunter au jour le jour sur les marchés à des taux bas, quoique... Alors que l'Allemagne emprunte à 2% sur 10 ans, la France  est à 3%, l'Italie est déjà au-dessus de 5, la Grèce n'en parlons pas, à deux chiffres! Comment expliquer ce petit miracle quotidien ?

Heu... C'est-à-dire...heu... je n'ose... heu... je lâche les gros mots :c'est  à cause de la politique de notre actuel président, je n'ose prononcer son nom ! regardez ce qui est arrivé à charia hebdo... Je ne désire pas comme sa rédaction être menacé et placé sous protection policière!

En effet en quoi a consisté depuis le déclenchement de la crise, cette poltique ?

1) ne pas paniquer et ne pas se lancer dans une politique d'austérité trop grande qui aurait abouti comme on le voit en Grèce à une récession

2) en même temps à faire la démonstration que la France s'engagerait dans une politique fondée sur la règle d'or de résorption de nos déficits et à commencer par le déficit des retraites en imposant une réforme de celles-ci qui a le double mérite de garantir le versement de ces dites recettes et  de rassurer nos prêteurs en leur démontrant qu'il prête à un gouvernement sérieux capable de mettre en oeuvre une réforme diffcile!

3) A faire, comme le dit aimablement notre grande et chère (avant de nous coûter très chère) opposition , à faire de la France le "caniche" de l'Allemagne, en d'autres termes, je le concède, scandaleusement partiaux en faveur de ce gouvernement pour les riches, à renforcer l'axe franco-allemand afin d' ancrer cette idée par la proclamation d'une convergence des politiques de la France et de l'Allemagne, que la France saura réduire son déficit budgétaire à 4,5% en 2012 et à 3% en 2013, pour arriver à l'équilibre et si il y a une croissance économique à une réduction de notre endettement public sans douleur.

Ne restera plus alors que la réduction de notre déficit commercial.

Déficit commercial cela veut dire que la France achète, donc consomme beaucoup plus qu'elle ne vend et produit. Pour corriger ce manque de compétitivité, il nous faut des entreprises plus compétitives, une politique de l'offre et non de la consommation, comme en Allemagne!  Il nous faut une TVA sociale comme en Allemagne! Qu'est-ce que ce bizarre oiseau, balayé en son temps d'un revers de la main par un  prétendu grand et intelligent homme de gauche ( non je ne lui ferai pas cet honneur d'être cité nommément dans ce blog! je lance à cette occasion un concours, une récompense à celui qui trouvera son nom. Laquelle ? j'aviserai en temps utiles.) ? La TVA sociale consiste à augmenter la TVA et en même temps à baisser les charges sociales qui pèsent sur le travail, c'est-à-dire les entreprises et les salariés, donc à rapprocher salaire brut et salaire net ! En augmentant la TVA, j'augmente les prix, surtout ceux des produits actuellement importés et je donne plus de moyens aux entreprises françaises pour investir et donc exporter, c'est ce qu'a fait (encore elle) l'Allemagne et qui la place dans la situation que nous connaissons, d'être l'ultime garant de notre modèle de vie et de notre modèle social, certes cela nous demande des efforts mais il me semble que, au pays du Colbertisme et pour nos enfants, cela n'est pas  au-dessus de nos moyens!

Oui, c'est au-dessus ?

Il y a une autre politique ?

Sortir de l'euro !

C'est bien ce je pensais : Nous sommes plus grecs que les grecs qui eux ne veulent pas sortir de l'euro !

A bon non entendeur salut !"

 

 

 

Le triple A de la France
Le triple A de la France
Le triple A de la France
Le triple A de la France
Tag(s) : #Dette, #Etat-providence, #Réduction des dépenses

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :