Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

Des lecteurs attentifs m'ont demandé des précisions quant aux différentes lois, corollaires, axiomes et commentaires de mon modeste traité politique à l'usage de ceux qui pensent que gauche ou droite c'est béret vert et casquette blanche et vice éperdu.

 

Je les récapitule ci-dessous:

 

Loi n°1) Dans les régimes totalitaires, l'élimination physique des opposants est universelle

 

Corollaire1) l'opposant est défini soit de manière ethnique, soit et/ou sociale soit et/ou économique

 

Corollaire 2): S'il est défini de manière économique et sociale, tout le monde , à tout moment peut être considéré comme opposant.

 

Commentaire: l'élimination des opposants est donc bien une loi universelle.

 

C.Q.F.D.

 

Loi n°2) Le suffrage universel a horreur des extrêmes

 

Corollaire 1) A la faveur d'une crise économique, sociale et politique de grande ampleur, les partis extrêmes peuvent accéder au pouvoir à cause de la division des partis modérés et de leur impuissance, soit par ruse en arguant de leur intention de respecter la liberté des citoyens soit par un coup de force.

 

Corollaire 2) En régime totalitaire le suffrage universel n'est pas supprimé mais dénaturé par la candidature unique et le non-respect de l'anonymat du suffrage.

 

Commentaire : C'est dire la force du suffrage universel dont même les régimes totalitaires estiment ne pas devoir se passer.

 

Loi n°3) En démocratie, la droite au pouvoir privilégie la plus grande production de richesses possible

 

Corollaire 1) Les inégalités économiques et sociales grandissent

 

Corollaire 2) Malgré l'amélioration générale du niveau de vie de tous y compris des plus pauvres, le mécontentement s'accroit du fait de la jalousie de tous contre tous.

 

Loi n°4) En démocratie, la gauche au pouvoir privilégie la plus grande égalité possible

 

Corollaire 1) Les inégalités économiques et sociales diminuent

 

Corollaire 2) Du fait de l'universelle jalousie de tous contre tous malgré le recul des inégalités, comme une parfaite égalité ne peut être atteinte, le mécontentement s'accroit

 

Corollaire 3) La production n'étant plus l'objectif essentiel, le chomage fait son apparition qui ajoute au mécontentement, l'inquiétude.

 

Commentaire: C'est cette montée des mécontentements qui expliquent l'alternance gauche droite.

 

Axiome 1) : En période de crise économique il est plus adéquat que la droite exerce le pouvoir et en période de croissance la gauche. 

 

Commentaire : Dans le cas contraire la paralysie gagne les gouvernements 

 

En période de croissance la droite au pouvoir ne fait que suivre l'enrichissement des plus riches et ne met pas un frein à l'accroissement des inégalités qui deviennent d'autant plus insupportables que les citoyens n'ignorent rien de cette augmentation de la richesse dont ils pensent à juste titre qu'elle est accaparée par les plus riches. 

 

En période de crise la gauche au pouvoir ne fait qu'accompagner l'appauvrissement général par une répartition plus égalitaire de cet appauvrissement qui ne s'avère d'aucune manière une consolation pour les plus pauvres qui n'ignorent pas que les inégalités persistent et qui ont le sentiment qu'elles augmentent du fait de la déterioration de leur niveau de vie et de la montée du chomage, idem pour les classes moyennes qui constatent un phénomène comparable pour elles.

 

Axiome 2) : la nature d'un homme politique ne peut changer.

 

Commentaire pour le citoyen de gauche : L'homme politique de gauche chérit l'égalité et abhorre l'argent, l'homme politique de droite chérit l'argent et abhorre l'égalité. 

 

Commentaire pour le citoyen de droite : L'homme politique de gauche chérit l'assistanat et abhorre la réussite, l'homme politique de droite chérit la réussite et abhorre l'assistanat 

 

Commentaire conjoncturel : C'est le cas aujourd'hui en France de l'équipe gouvernementale au pouvoir dont tout le monde constate la paralysie, maladroitement cachée par un activisme sociétal qui ne joue pas son rôle de détournement de l'attention comme le démontre les sondages qui n'ont que la valeur que l'on veut bien leur accorder ( pour ce qui me concerne aucune valeur autre que d'être un baromètre qui nous indique qu'il a fait mauvais temps hier comme tout le monde a pu le constater sur la cote d'azur et qu'aujourd'hui il fait beau comme tout le monde peut le constater).

 

Loi n° 5) La peur du citoyen est le sentiment fondamental de tout gouvernement en démocratie

 

Corollaire1) L'inaction est le mode de gouvernement en démocratie

 

Corollaire 2) La création de commission d'experts pour résoudre les problèmes son alibi

 

Loi n°6) Cette peur est alimentée par les corps intermédiaires arc-boutés sur la défense des droits de leur mandants 

 

Commentaire: Les syndicats sont un bon exemple de ces corps intermédiaires. La France vieux pays de corporations donc de corporatismes est un terrain privilégié pour l'action de ces corps intermédiaires.

 

 

démocratie3

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :