Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
 
 
Il s'agit pour moi aujourd'hui de mettre à l'épreuve mon modeste petit traitè à l'usage des non-parlants, des non-voyants, des non-entendants, des non-croyants, des non-étants-par-soi et lice et lèvrier.
Ce sont les lois 17 et  18 que je vous présente aujourd'hui qui vont m'en donner l'occasion :
 
 
 
 
Loi n°17) Pour assurer leur pérennité les états totalitaires veulent créer un homme nouveau
 
 
 
Commentaire: Nous avons vu que par l'axiome 7 que l'homme est un animal politique démocratique, par l'axiome 5 et 6 qu'on ne peut faire disparaître en lui son désir de justice et son désir de liberté, il faut donc le remplacer par un autre homme, autrement dit réactiver la sélection naturelle par l'élimination soit physique, cas nazi, soit morale et/ou physique, cas fasciste ou communiste, de l'ancien homo sapiens sapiens.
 
 
 
Corollaire1) Le régime communiste a cherché à créer un nouvel homme, entièrement soumis à la collectivité, autrement dit débarrassé de son désir de liberté.
 
Corollaire 2) Le régime fasciste a cherché à créer un surhomme, entièrement soumis à l'état, autrement dit débarrassé de son désir de liberté mais aussi d'égalité.
 
Corollaire2) Le régime nazi a cherché à créer un surhomme racialement pur et entièrement soumis à un führer, c'est-à-dire débarrassé de son désir de liberté mais aussi d'égalité
 
Commentaire: Au fond créer un homme nouveau ou un surhomme qui n'aurait été qu'un homme de masse, totalement interchangeable. A la place de homo sapiens sapiens, homo multitudinis.
 
Tâche extrêmement difficile et pleine de déconvenue tant l'ancienne nature d'homo sapiens sapiens offre de résistance à l'apparition de ce nouvel homme, de ce surhomme, sans manipulation génétique qui éradiquerait en lui son désir de liberté et de justice. D'où la loi n° 18.
 
 
 
Loi n°18) Pour assurer leur pérennité les dictatures ajoutent à la surveillance universelle et à l'élimination universelle des opposants, l'universel enrichissez-vous.
 
 
 
Commentaire: En quelque sorte pour «sauver les meubles» les dictateurs devenus des gérontocrates prêts à tout pour se maintenir au pouvoir, «lâchent du lest» et accordent à leurs citoyens une part de liberté, la liberté économique de s'enrichir. A eux la direction politique, aux citoyens la liberté d'entreprendre pour s'enrichir.
 
 
 
Corollaire1) Avant de disparaître les régimes totalitaires deviennent des kleptocraties, autrement dit des régimes de voleurs.
 
 
 
Commentaire: Ce corollaire est illustré par la situation de la Chine en cette année 2012 et auparavant par la Corée du sud. L'universel enrichissez-vous, accompagné par un mercantilisme assumé se traduit par une rapide croissance de la richesse. Mais outre que cette richesse se répartit régionalement et socialement de manière très inégale, les hommes au pouvoir ne peuvent résister à la tentation de s'enrichir eux-aussi et sans commune mesure puisqu'ils ont aussi le pouvoir politique. Ils deviennent des kleptocrates, autrement dit des accapareurs, autrement dit des voleurs.
 
 
 
Corollaire2) Les dictatures devenues de kleptocraties deviennent le lieu des plus grandes inégalités.
 
 
 
Commentaire: Comme il y a en l'homme un désir très fort de justice, autrement dit une appétence pour l'égalité, autrement de la jalousie ( voir axiome 6 avec son commentaire), le mécontentement social grandit qui conduit à des troubles réprimés mais inéluctablement à la fin du régime kleptocratique. D'où la loi n°19.
 
 
 
Loi n°19) La kleptocratie est le dernier stade avant la démocratie.
 
 
 
Commentaire: Il ne sera donc pas étonnant d'assister plus vite qu'on le croit à l'instauration de la démocratie en Chine comme ce fut le cas en Corée du sud.
 


 
C.Q.F.D.

 


 
 
4 génies


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :