Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

Notre pays a souffert pendant longtemps de l'inflation monétaire, quand je dis souffert le terme est mal approprié si l'on en croît les sirènes qui prônent aujourd'hui un retour à cette dernière, qui serait  le moyen de relancer la croissance, voir mon article  Politique de réduction des dépenses vs politique de hausse des impôts . En fait nous nous sommes shootés à l'inflation, par les narines comme pour la coke, par piqûre comme pour l'héroïne , en la fumant comme pour le haschich et par tous autres moyens connus de tous les drogués de France de Navarre et d'ailleurs. Puis, des gouvernants avisés ont choisi une politique non plus fondée sur l'inflation monétaire mais sur une monnaie stable et nous avons ensuite adopté l'Euro.

Mais un drogué reste un drogué. Donc nous avons, nous et nos gouvernants choisi une autre inflation, celle des lois, des règlements, des droits, des garanties, des précautions...

Vous remarquerez que dans nos villes lorsqu'un espace se libère, il n'est plus possible de construire le moindre bâtiment, sinon un parc, un jardin.  Ah la nature, la nature... ne ment pas ! Aujourd'hui construire le centre Pompidou ne serait plus possible ! (Je vous entends pouffer dans votre barbe et vous écriez "Tant mieux" !).

Quand à la voiture,(et je ne parle même pas de la moto!) elle est honnie, elle doit disparaître de nos villes. Elle est enserrée dans toutes sortes de restrictions qui découragent petit à petit les Français d'en acquérir, Comment s'étonner de la crise de notre industrie ! Pour les avions cela ne saurait tarder. Les camions y passeront aussi. Vivement le retour à la charrette, au carosse, à la draisienne, au cheval, ce qui nous évitera de le manger!

Vous pouvez me démontrer par A+B-C que toutes ces lois, ces règlements, ces droits, ces garanties, ces précautions sont indispensables pour nous/ m' empêcher de mourir, vous ne pourrez m'enlever ce sentiment d'étouffer, par conséquent de rêver à l' anarchie alors que je ne sais que trop qu'elle est le règne du plus fort, qu'elle donne la possibilité au loup de manger les agneaux.

Il n'empêche, trop c'est trop! Assez ! Basta! Laissez-moi tranquille ! laissez-moi mourir ! Mais d'abord laissez-moi vivre ! Je suis le mieux placé pour savoir ce qui peut me rendre heureux! Arrétez de surcharger ma démocratie de tout ce fatras de lois, réglements, droits, garanties, précautions qui m'en dégoutte, déjà que je ne l'aime guère... voir mon modeste traité politique  link 

 

Aujourd'hui pas de nouveau fragment de mon modeste récit policier inachevé, je suis trop en colère contre tout, toutes et tous. d'ailleurs il doit rester inachevé, donc... C.Q.F.D. 

 

administration-red.jpg

 

PS. Vous n'êtes sans ignorer que je suis fasciné par les sciences :

La révolution N.B.I.C. Vers l'immortalité

Merveille de la science ,

Merveille de la science 2


Je suis donc du côté de Prométhée puisqu'il est notre créateur et qu'il nous a donné le feu, autrement dit la civilisation, la science :


 "Et Prométhée, ayant façonné les hommes à partir d'eau et de terre, leur donna aussi le feu, après l'avoir caché à l'insu de Zeus dans une tige creuse. Mais quand Zeus s'en aperçut, il ordonna à Héphaistos d'attacher son corps au mont Caucase qui est une montagne scythe. Donc après avoir été cloué sur celui-ci, Prométhée resta attaché pendant un grand nombre d'années; et chaque jour un aigle, en fondant sur lui, lui dévorait un morceau de son foie qui repoussait pendant la nuit. Et Prométhée subit ce châtiment pour avoir volé le feu jusqu'à ce qu'Héraclès, plus tard, le délivrât."


Apollodore 1,7,1

 


Tag(s) : #Politique, #Principe de précaution, #Etat-providence