Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a une guerre des monnaies, c'est avéré, reconnu.

Les Chinois font tout pour maintenir un yuan sous évalué qui leur permet d'exporter et d'accumuler des excédents et d'avoir un taux de croissance économique voisin des 10%; les Américains font de même pour sortir de la crise.

Or l'Euro s'affichait à plus de 1,30 $ il y a peu de temps; voici que grâce à la Grèce, on ne dira jamais assez ce que nous devons à ce pays d'un point de vue pédagogique pour nous montrer que vivre à crédit ne peut que conduire à la catastrophe, voir la fameuse équation de Serge Pongtong DB+DC+DP=PG, mais aussi d'un point de vue économique, puisque c'est grâce à ce problème de la dette publique enfin révélé que l'Euro se met à baisser.

Rappelons qu'à sa création il devait y avoir une parité entre euro et dollar mais que les Américains qui ont toujours été contre une europe forte et unie se sont ingéniés à faire baisser l'euro qui a un moment est passé sous la barre des 0,90 pour un dollar pour démontrer leur leadership.

Pourquoi donc une baisse de l'euro qui vient de passer sous la barre des 1,28 $ est-elle présentée dans les médias de manière alarmiste ? Parce que l'Euro et l'Union Européenne joue le rôle du pelé, du galeux, de l'âne de la fable de La Fontaine dans" les animaux malades de la peste" (1) par qui tout le mal arrive alors que la situation Américaine est bien pire pour ne pas parler du système bancaire chinois.

Voici un extrait d'un article de Finance banque qui remet les pendules à l'heure :

Grâce à la baisse de l'Euro,

"Les prix des produits de la zone euro deviennent donc plus compétitifs sur le marché mondial lorsqu’ils sont convertis en $, en £, mais aussi dans toute autre devise.

...

les biens et services européens étant moins chers à l’exportation, les produits de la zone euro sont donc plus compétitifs. Et par conséquent la dévaluation de l’euro va stimuler la croissance économique.

...

On a pu  constater que l’euro faible a permis de réaliser une croissance économique et de diminuer les dettes publiques. Si les autorités jouent bien leurs rôles, la baisse de l’euro pourrait permettre de diminuer les dettes publiques de la zone euro. Dans cette optique, la baisse de l’euro serait une aubaine étant donné l’importante augmentation des dettes publiques des pays de la zone euro depuis la crise financière."

http://www.finance-banque.com/profit-devaluation-euro.html

 

C'est pourquoi dès le début de son mandat NIcolas Sarkozy pestait contre le rôle de la BCE qui se cantonnait uniquement dans  la lutte contre l'inflation et de ce fait favorisait le renchérissement de L'Euro, qui facilitait certes nos importations et notre consommation, mais handicapait nos exportations et donc notre croissance économique. Mais l' Allemagne qui venait de sacrifier son deutschmark et qui gardait toujours son épouvante de l'hyperinflation des années 1920, n' a pas voulu pour la BCE et ne veut toujours pas pour la BCE d'autre rôle que celui de gardienne de la monnaie mais point de celui de la croissance.

CQFD : l'actuelle baisse de l'Euro est une bonne nouvelle, même si elle est considérée par la betisezentia économique et financière anglosaxonne comme le signe de la fin de l'Euro à quoi elle aspire puisqu'il n'y a qu'en Europe qu'elle n'a pas encore totalement gagné la partie sur les poltiques et que tant que l'Euro existe cela veut dire que l' Union Européenne existe et peut lui mettre des bâtons dans les roues.

 

A non-entendeur salut !

 

 

1) Pour lire cette très belle fable de la Fontaine, suivez ce lien :

http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/anmalpes.htm

 

 

3_hippos-descartes-putnam.jpgautruche_euro-dollar.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :