Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Suite du précédent dessin que vous pouvez revoir en suivant ce lien :  Vous avez vu ?

 

va-savoir.jpg

 

 

Principaux personnages de Nice city.

 

 

Nice city une ville qui s'alanguit autour d'une baie, éventrée par une voie ferrée et une voie rapide qui ne réussissent pas la nuit à lui ôter toute sa séduction.

 

Myriam, une rom en rupture avec sa communauté et la société qui s'est décidée à vivre avec Chaval qui l'a séduite par sa désespérance narquoise.

 

Chaval médecin légiste abandonné par sa femme Marthe qu'il aimait à cause de sa profession de médecin légiste.

 

Bouchard capitaine de police aspire à devenir le compagnon de Sarah Rouihi.

 

Sarah Rouihi juge d'instruction très attirée par Bouchard mais perturbée par la tentative d'assassinat perpétrée contre elle par son ancienne compagne Marcia Nogueira.

 

Mohand Rouihi, ancien officier de l'armée Française vit seul depuis la mort de sa femme. Il est le réconfort de sa fille, Sarah.

 

Monsieur Avramsky lit le passé et l'avenir dans les nombres, mort mystérieusement en apprenant la mort de son frère.

 

Marie Toulouse,une jeune femme, dont la police finit par conclure qu'elle ne s'est pas suicidée mais qu'elle a été assassinée ainsi que d'autres jeunes femmes par un tueur en série.

 

Madame et monsieur Toulouse , parents de Marie et Mireille Toulouse.

 

Madame Espérandieu, la concierge qui apporte du réconfort à Marie Toulouse enceinte et abandonnée par son ami.

 

Le docteur Jean-Dominique Merveille qui accepte de pratiquer une IVG sur Marie Toulouse. Un temps l'amant de celle-ci.

 

Gorf, un cracheur de feu, un temps soupçonné et arrêté pour le meurtre de Marie Toulouse.

 

Ulisse Del Valle,un peintre de la Renaissance, auteur notamment du chef d'œuvre qui représente l'intérieur de la bibliothèque de la tour de Babel à Babylone, qui possédait, affirmait Plotin de Carthage au VIème siècle de notre ère, la multitude des livres qui rassemblaient le savoir non seulement de l'époque mais de toutes les époques où grâce à son génie de la perspective il réussit à donner une image grandiose de ce que pourrait être l'infini.

 

Marcia Nogueira croit avoir tué Sarah Rouihi, son ex-compagne et veut mourir. Elle croise la route de Marc Colondriand qui la «tue».

 

Marc Colondriand pdg d'une entreprise d'informatique vit avec Claire Marfaly. Il est devenu par «ennui» un tueur en série.

 

Claire Marfaly conseillère financière dans une agence bancaire, était la victime potentielle choisie par Marc Colondriand, responsable de la mort de Marie Toulouse et des meurtres d'Amanda Estébez, alias Alejandro Estébez, de Juliette Tancrédi une jeune serveuse d'un bar sur le port de Nice, ainsi que de celui de Marcia Nogueira.

 

Hèmery capitaine de police sorte de Don Juan perpétuel est tombé sous le charme d' Esther Landin.

 

Esther Landin alias Esther Karsky, vient de se séparer de Borme alias Pierre Karsky. Elle tente de « retenir » Hèmery.

 

Pierre Karsky alias Borme professeur de lettres, spécialiste de Pascal vit à présent avec Hélène Santiago, ne peut s'empêcher de se sentir responsable de la mort de Marie Toulouse.

 

Hélène Santiago professeur de sports vit avec Borme, elle est une victime potentielle de Marc Colandriand qui a planifié son assassinat.

 

Gorbes un ami de Borme a accepté d'aider sa femme, atteinte de myopathie à mourir.

 

Le juge Etienne Serbais vit avec Etienne Danglois. Il est responsable de la rétrogradation des capitaines Bouchard et Hèmery au grade de lieutenant et d'une erreur judiciaire qui l'a profondément atteint.

 

Bernard Danglois, journaliste au quotidien Nice Soir, en charge des affaires de grande délinquance.

 

Le procureur Le Cairn, ami de Chaval, Hèmery et Bouchard a obtenu la réintégration dans leur grade de capitaine de Hèmery et Bouchard, première condition pour ensuite se suicider, la deuxième étant l'élucidation des meurtres mystérieux de jeunes femmes dont nous savons à présent qu'ils ont été commis par Marc Colandriand.

 

Mireille Toulouse la sœur de Marie Toulouse, vient d' obtenir de Charles Trossimo le bras droit du chef du gang de «l'Atlandide » le droit de le quitter en l' aidant à s'évader.

 

Charles Trossimo fiché au grand banditisme bras droit du chef du gang de « l' Atlantide » André Barcelmas

 

André Barcelmas chef du gang de « l' Atlantide » ami d'enfance de Pierre Noglarimo

 

Pierre Noglarimo inamovible maire de Nice city

 

 

Dans l'épisode précédent le journaliste Bernard Danglois a été victime d'un "accident".

 

 

Une première explosion se produit dans les garages au sous-sol de la villa. Les gardes du corps personnels de Sacha Antomolonov s'y précipitent Au moment où ils pénètrent dans le souterrain qui y conduit, ils sont fauchés par une rafale de kalachnikov. Les trois hommes s'écroulent. Ils sont achevés par une balle dans la tête.

Une deuxième explosion ravage le premier étage de la luxueuse maison du Cap ferrat qui s'embrase.

Charles Trossimo, Georges Lahraoui contemplent un moment l'incendie. Ils ont chacun une kalachnikov. Ils s'approchent de la villa et balancent leur arme respective dans le brasier. Ils se tapent la main en signe de satisfaction et rejoignent la puissante voiture avec laquelle ils sont arrivés. Le conducteur démarre aussitôt.

 

 

Dans l'avant dernier lacet qui conduit à sa maison, André Barcelmas est contraint de ralentir pour prendre l'épingle. Ce qu' il avait toujours considéré comme un avantage, qui empêchait le moindre assaillant de débouler chez lui à toute allure sans lui laisser le temps de s'organiser et de se défendre, se retourne contre lui. Sous les rafales de kalachnikov sa tête éclate. Charles Trossimo sort du bosquet dans lequel il se tenait à peine dissimulé. Il ouvre la portière du véhicule, se rend compte qu' André Barcelmas est mort, mais pour le plaisir il envoie une dernière rafale qui redonne un bref instant vie au cadavre.

Du lacet au-dessus où il attendait au cas où, arrive Georges Lahraoui dans un 4X4. Il descend du véhicule avec un bidon d'essence, en arrose la voiture de Barcelmas et Charles y met le feu. Les deux hommes se tapent la main de satisfaction, embarquent dans le 4X4 et s'éloignent sans coup férir.

- Putain le pied ! Ce con de Pierre va en avoir les chocottes ! S'exclame Charles Trossimo.

- Tu parles 4 morts en une journée et peut-être 5 avec cette pute de journaleux ! Je vois déjà sa gueule à ce pourri ! Commente Georges.

- Et moi j' imagine la une de ce torchon. Nice à feu et à sang ! Que fais la police ! Le maire Pierre Troglimo déclare que ces meurtres ne resteront pas impunis !

- Ce connard de soi-disant défenseur des harkis, mes couilles oui !

- La guerre des gangs rallumés ! Mon cul, la guerre des gangs finie plutôt ! Où il se croit cet enculé d'Antomolonov, chez son ami Poutinov ! S'il comprend pas l'avertissement on lui mettra les Tchétchènes dessus !

- Ça risque d'être un poil plus sanglant qu'avec nous. Il risque de se retrouver avec ses couilles dans la bouche, ce pédé!

- Wouaaouhh ! Ha!Ha!Ha!Ha ! Terrible !

 

 

En suivant ce lien le récit dans sa totalitélink

 

Suite du dessin précédentVous avez vu ?


 

pourquoi_2.jpg

 

 

 


 

 

Tag(s) : #Nice city, #Autruchement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :