Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Vous vous souvenez que la dernière fois La démocratie est le plus durable des régimes j'avais arrêté la présentation de mon modeste traité politique à l'usage de ceux qui prennent des vessies pour des gésiers et les blancs bonnets pour des cigognes, en un mot qui pensent que droite ou gauche c'est kif kif , au commentaire de l'axiome 5. Je poursuis donc la présentation de mon modeste  petit traité avec l'axiome 6 :


 
Axiome 6) : On ne peut faire disparaître en l'homme son désir de justice
 


 
Commentaire : Ce désir de justice est aussi irrépressible que son désir de liberté. On peut même affirmer qu'il est plus pressant puisqu'il prend souvent le pas sur celui de liberté. C'est ce désir de justice qui explique l'appétence pour l'égalité d'autant que celle-ci satisfait notre jalousie.
 
Jalousie de conserver ce que nous possédons que les autres n'ont pas, jalousie d'avoir ce que les autres possèdent et que nous ne possédons pas.
 
 
 
Loi n°12) : Un gouvernement de droite cherchera dans son action politique à s'appuyer sur ce désir de liberté (loi n°3) et se heurtera constamment au désir d'égalité plus pressant des citoyens, d'où son échec final.
 
 
 
Loi n° 13) : Un gouvernement de gauche cherchera dans son action politique à s'appuyer sur le désir de justice des citoyens, (loi n° 4) autrement dit (commentaire de l'axiome 6) sur leur appétence pour l'égalité, autrement dit sur leur jalousie.
 
 
 
Commentaire : En théorie, satisfaisant notre jalousie, autrement dit notre appétence pour l'égalité, autrement dit notre désir de justice bien plus pressant que notre désir de liberté, un gouvernement de gauche devrait constamment être au pouvoir. Or il n'en est rien, d'où le corollaire ci-dessous :
 
 
 
Corollaire1) En démocratie même en répondant au désir de justice, autrement dit à notre appétence pour l'égalité, autrement dit à notre jalousie, les gouvernements de gauche ne peuvent en permanence occuper le pouvoir.
 
 
 
Commentaire : En cherchant à satisfaire notre jalousie, c.à.d. notre appétence pour l'égalité, c.à.d. notre désir de justice, les gouvernements de gauche ne font que l'aviver parce que la réduction des inégalités
 
  1. n'est pas telle qu'elles disparaissent, ( voir le deuxième paragraphe du commentaire de l'axiome 1)
  2. parce qu' il arrive un moment où une majorité des citoyens s'aperçoit que cette réduction des inégalités se fait à leur détriment, du fait de la hausse des prélèvements fiscaux qui ne touchent pas que les riches mais aussi les classes moyennes.
 
L'opposition qui a beau jeu de dénoncer cette situation discrédite cette volonté de réduire les inégalités et peut ainsi gagner les élections et revenir au pouvoir.
 
 
 
Loi n° 14 : La durabilité de la démocratie fondée sur notre désir de liberté et notre désir de justice, autrement dit notre appétence pour l'égalité qui n'est autre que notre jalousie, n'a pas d'équivalent parmi tous les autres régimes politiques
 
 
 
Commentaire : Puisque l'homme est un animal politique, Aristote : Les Politiques, I, 2, 1252 a, trad. P. Pellegrin, Paris, Garnier-Flammarion, 1990, p. 90. puisqu'il a en lui ces deux désirs de liberté et de justice, que la démocratie est le seul système à satisfaire tout à tour du fait de l'alternance de la gauche et de la droite au pouvoir, on peut donc affirmer de l'homme qu'il est un animal politique démocratique. Homo animal politicum democraticum est.
 
des-sous.jpg
 
 En cliquant sur l'image vous pourrez lire plus facilement les slogans

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :