Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Confrontée à la civilisation asiatique et à la civilisation musulmane quel est l'avenir de la civilisation occidentale ?

C'est une affaire entendue, il n'est pas politiquement correct de parler de "choc des civilisations" comme l'a fait Huntington dans son livre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choc_des_civilisations, donc je parlerai de compétition des civilisations.

Au départ, c'est-à-dire à partir du XIX ème siècle, il n'y a pas photo : la civilisation occidentale avec la révolution industrielle triomphe, au point que les deux autres semblent en dehors de l'histoire. Première alerte, au Japon, à la fin du XIX ème siècle avec la révolution Meiji, le Japon se lance à la poursuite des occidentaux, sa réussite est telle dès le début du XX ème siècle, qu'il a le projet impérial et impérialiste de chasser les occidentaux de l'Asie; la deuxième guerre mondiale et les USA se chargent de le mettre à la raison. Ce qu'il fait; c'est non du point de vue politique mais du point de vue économique et donc cuturel que le Japon peut reprendre son projet. Nouvelle réussite dans les années soixante dix, le Japon est devenu la deuxième puissance économique mondiale et son influence cuturelle est mondiale, voir le succès des mangas et de sa cuisine par exemple. A sa poursuite s'engouffrent les "dragons" ( Corée du sud, Singapour notamment) puis les "tigres" et la Chine, au point que nous voyons aujourd'hui que la civilisation asiatique est en train de supplanter la civilisation occidentale économiquement, d'où nos difficultés en Europe mais aussi aux USA; nous avons besoin de leurs capitaux, de leurs investissements. Donc à la question de savoir qui des trois civilisations a remporté la compétition économique, la réponse fait de moins en moins de doutes, c'est la civilisation asiatique.

Quant à la civilisation musulmane, elle se tourne de plus en plus vers un rejet de la civilisation occidentale, mais malgré son "atout" démographique et pétrolier, elle est loin de la menacer, dans ses bases économiques comme la civilisation asiatique puisqu'elle continue de chercher sa victoire dans un retour à la religion qui est justement ce qui l'a sortie de l'histoire, au moins à partir du XIII ème siècle comme le pensait par exemple Kemal Ataturk qui avait fait prendre à son pays, la Turquie, le même tournant qu'au Japon pendant l'ère Meiji, imiter la civilisation occidentale et la combattre d'abord en se mettant à son école. Qu'est-ce qui explique cette erreur dans la civilisation musulmane, d'abord cette religion même qui ne fait pas comme la religion chrétienne la part de ce qui est du à dieu et de ce qui est du à l'Etat, ensuite une peur d'un  des aspects les plus "étrange" voire "immoral" de la civilisation occidentale : la remise en cause du rôle inférieur de la femme. Il y a même des femmes pilotes de chasse dans cette civilisation scandaleuse; en France 11 et bientôt 12 sur 180 pilotes de chasse, comme je l'ai appris dans un beau documentaire passé il y a peu sur France 4, je crois. Comment cette civilisation qui ne veut se servir que d'une moitié de son cerveau, d'une moitié de ses membres pourrait-elle faire autre chose que de la figuration dans cette compétition des civilisations ? Voire le mythe des androgynes qui montre dans notre humanité actuelle divisée en hommes et femmes le résultat de la vengeance des dieux inquiets de la force justement de ces androgynes et qui les ont séparé pour les affaiblir en hommes et femmes.

Peu importe, on ne fait pas le bonheur des gens malgré eux et surtout par la force, comme le démontre l'intervention en américaine en Irak, dont je confesse que j'ai été partisan ( cet aveu pour vous prévenir et ne pas me prendre pour un gourou ni un maître à penser) ! ce qui m'importe est notre civilisation. Or je viens de lire un article sur les mémoires de Vaclav Havel qui vient de mourir et qui déclarait en 2007 au Nouvel Observateur : " En tête de mes préoccupations, il y a la « dynamique » suicidaire de l'évolution de notre civilisation planétaire. Comme si on s'obstinait à ne se donner que des objectifs à court terme, alors que le sort de la planète exige un sens de l'anticipation plus aigu et volontaire.

Pour la première fois dans l'Histoire, nous assistons au développement sans frein d'une civilisation délibérément athée. Il faut s'en alarmer. Quant à moi, je ne suis croyant qu'à moitié, car je n'adhère complètement ni à un Dieu unique ni à une religion révélée. J'ai pourtant la certitude que tout ce qui se passe dans le monde n'est pas l'effet du hasard. Je suis convaincu qu'il y a un être et une force voilés sous un manteau de mystère. Et c'est ce mystère qui me fascine.

Je trouve par exemple que l'Union européenne actuelle est trop matérialiste et technocratique. S'occuper des tarifs douaniers n'est certes pas une tâche inutile. Mais tellement insuffisante. Il manque un souffle politique à l'Europe. Une vraie dimension spirituelle." :  http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111218.OBS7027/ce-que-j-ai-cru-ce-que-je-crois-par-vaclav-havel.html .

Même s'il parle de l'évolution du monde, on voit bien que Vaclav Havel pense à la civilisation occidentale et plus particulièrement européenne. Je partage en grande partie son diagnostic, ce qui me permet entre autre de comprendre le "succès" des écologistes, qui ne perdent pas de vue ce moyen et long terme et de saluer ( même si je suis loin d'adhérer à toutes ses idées) Eva Joly, d'une autre dimension politique que les nains polliticiens de la direction de son parti qui ont vendu leur âme, ( en ont-ils une?) pour quelques sièges de députés, selon le bon principe que la fin justifie les moyens.

A non entendeur salut !    

 

 

 

 

hippopotamement dit 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :