Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

Je profite de cette période d'intempéries sur la France et notamment dans l'Hérault

1) pour dire toute ma compréhension vis à vis des malheureuses personnes touchées par ces inondations

2) pour évoquer l'influence bien connue des baromètres sur le temps.

En effet, contrairement à ce que certains prétendus savants affirment, les baromètres ont une influence sur le temps : ce n'est pas parce qu'il y a du mauvais temps que le baromètre indique qu'il fait mauvais temps, mais au contraire c'est parce qu'il indique qu'il va y avoir du mauvais temps qu'il y a du mauvais temps !

De ce fait les baromètres au sens large, c'est-à-dire en y incluant non seulement les baromètres très baromètriques au mercure ou électroniques, mais aussi les indices, par exemple des prix, de la fécondité, des loyers, les agences de notations, et oserai-je (?!) les sondages, et, et, et, oserai-je (?!) nos sacro-saints journalistes jouent un rôle prépondérant dans notre vie, la conditionnent grandement !

Au point que, même si tous s'écrient que non ce n'est pas le baromètre qui influence le temps ou l'opinion, tous s'efforcent de trouver le bon baromètre qui voudra bien obéir à leurs désirs. J'ai signalé dans un article précédent ( Le triple A de la France) la volonté du parti socialiste et pas seulement, de remplacer les actuelles agences de notation par des agences idoines

L'avantage des baromètres et indices est que l'on peut s'en construire selon les critères qui correspondent le mieux à notre souci de persuader l'opinion, même si nous prétendons le plus souvent que vous n'avons qu'un seul but, informer nos concitoyens !

Un exemple, l'indice des prix à la consommation de l'INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) auquel la CGT oppose son propre indice de l'inflation http://www.cgtbayard.org/ qui nous indique toujours une hausse des prix supérieure à celle calculée par l'INSEE. En janvier 2011, pour l'INSEE : 1,80% de hausse, pour la CGT : 3,03 ; en août 2011, pour l'INSEE : 2,20, pour la CGT : 3,19 ! Remarquons que les deux indices concordent

1) il y a de l'inflation,

 2) elle augmente !

Un autre exemple, un journaliste de l'Est Républicain vient d'être condamné pour diffamation vis à vis d'une ministre : dans sa hâte de nous informer, il n'avait pas pris toutes les précautions, sans preuves directes, indique le procureur du tribunal de Nancy. Bien entendu nous sommes en présence ici "d'une volonté manisfeste de museler la presse" de la part de cette ministre qui montre bien qu'elle partage notre affirmation que ce sont les baromètres qui font la pluie ou le beau temps et non l'inverse !

Je n'en démordrai donc pas ! les sondages conditionnent notre opinion comme la presse, comme les médias comme les baromètres conditionnent le temps et sont responsables du réchauffement climatique !

 

 

démocratie et vérité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :