Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

arme.jpg

 

 

Une nouvelle tuerie s'est produite aux USA, je vous renvoie à mes précédents articles : 

Horreur à Aurora

Aurora, un symptôme américain

Une industrie qui échappe à la crise : La vente d'armes aux USA 

 

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

gun 2

 

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

 

dromedaryly said 3

 

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

 

 

girafement dit

 

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Voici le fameux deuxième amendement de la constitution qui est une des causes des tueries en série aux USA:

 

 "A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. "


  " Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé." 

 

Le droit de porter des armes fut dicté en 1791 par la peur que le gouvernement fédéral pourrait désarmer le peuple afin d’imposer sa force par le biais d’une armée de métier, l’histoire montrant que les tyrans éliminaient toute opposition en retirant les armes au peuple et en rendant illégal le fait d’en conserver afin de supprimer toute capacité d'insurrection contre lui. 

On voit combien cet amendement est aujourd'hui, en 2012, obsolète et n'est invoqué par le puissant lobby des armes aux USA que pour continuer à faire de bonnes affaires, la sécurité du citoyen américain étant le cadet de ses soucis !

 

pleurs

 

 

 

En cliquant sur les dessins vous pouvez les voir en plus grand.

 

 

 


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :