Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre à André Bercoff, Ivan Roufiol et quelques autres défenseurs d' une possible alliance LR/RN
Lettre à André Bercoff, Ivan Roufiol et quelques autres défenseurs d' une possible alliance LR/RN
Lettre à André Bercoff, Ivan Roufiol et quelques autres défenseurs d' une possible alliance LR/RN

Cher Mr. Bercoff,

 

je comprends votre ire de voir que le baron perché sur son nuage, Bellamy l’envoyé du chevalier inexistant à l’intérieur de la cuirasse vide du LR Wauquiez, vous irrite en refusant d’emblée une possible alliance RN/LR qui serait potentiellement victorieuse à une élection législative ou présidentielle.

Vous êtes comme moi, quelqu’un qui n’ a pas abandonné la perspective historique. Et vous vous demandez comme moi pourquoi ce que le sphinx Mitterrand a réussi ne fonctionnerait pas pour la droite comme il a fonctionné pour la gauche.

Rappelons les faits : Au début des années soixante dix, la SFIO est en pleine déconfiture face à un PCF qui reste puissant : le candidat de la SFIO le vicomte Du Port de Marseille Defferre avec son futur premier ministre le preux Pierre Mendès-France, ne recueille aux élections présidentielles d’ avril 1969, que 5 % des voix alors que le candidat communiste Duclos recueille un peu plus de 21 % des voix.

Au congrès d’ Epinay en 1971, Mitterrand s’empare de la direction de ce qui est devenu le PS et il ose signer un programme commun non pas électoral mais de gouvernement avec ce tout puissant PCF. Les deux partis pensaient pouvoir plumer l’ autre. Vu sa force électorale, son passé soi-disant prestigieux de résistance à Hitler et de l’ aura de l’idéologie communiste encore agissante malgré Staline, personne ne doutait de l’issue de cette alliance. Or contre toute attente et notamment des experts politologues, c’est le PS qui plume la volaille communiste, et qui devient le parti dominant à gauche permettant à Mitterrand d’ être élu président en 1981.

Et vous vous dites comme moi : Pourquoi ce qu’ a réussi Mitterrand pour la gauche, Wauquiez ne le réussirait-il pas pour la droite : Le parti LR signant une alliance avec le RN afin de le plumer et de remporter les élections présidentielles sinon de 2022 au moins celles de 2027 ?

Mon doute quant au résultat positif de cette alliance repose sur la comparaison Mitterrand/Wauquiez.

Vous avez lu que je parle de Mitterrand avec une certaine déférence le traitant de sphinx pour ne pas le traiter de menteur éhonté et machiavélique. Un grand nombre de personnes savait qui était le grand « résistant » Mitterrand, connaissait sa gymnastique lors de l’ attentat simulé de l’ observatoire dirigé soi-disant contre lui, mais personne ne s’en prenait à lui, appréciant son fin machiavélisme par l’ « invention » du front national grâce à l’ adoption de la proportionnelle pour les élections de 1986, divisant la droite irrémédiablement jusqu’à nos jours. Wauquiez pour le mensonge se rapprocherait de Mitterrand, mais justement, il est immédiatement démasqué, c’est un mauvais menteur et personne ne parle de lui avec révérence, même pas moi, et ne salue en lui l’artiste du mensonge pour parvenir à ses fins, le pouvoir.

Certes me direz-vous son adversaire dans cette étreinte LR/RN, Marine Le Pen a révélé son incompétence et une même capacité à être prise en flagrant délit de mensonge. Néanmoins j’ai un doute sur l’ aptitude de ce chevalier inexistant dans sa cuirasse vide à s’ imposer et à plumer la volaille RN.

Puis je songe à ce qui se passe en Italie, l’ alliance Lega/Cinque stelle tourne largement à l’ avantage de Salvini, montrant l’importance de la personnalité en politique, du « courage » à endosser une stratégie anti immigration sans détours ni circonlocution d’autant plus facile qu’il y a un large consensus dans le pays sur cette politique, l’ Europe et la France l’ ayant lâchement abandonnée face à la crise migratoire. Y-a-t-il un même consensus en France ? Vos héros gilets jaunes en ont-ils fait un axe de leurs revendications ? Malgré leur soi-disant courage, il ne me semble pas. De plus il y a belle lurette que le sujet est préempté par le RN...ce qui tournerait à son avantage en cas d’alliance LR/RN. Le piège de Mitterrand continue donc de fonctionner empêchant la droite d’ arriver au pouvoir alors qu’elle semble majoritaire dans le pays.

L’expérience d’une extrême droite alliée des libéraux en Autriche n’est guère probante : les libéraux ne plument pas l’ extrême droite.

En fait, si la stratégie politique de Mitterrand a réussi, c’est qu’il y avait encore du grain à moudre, la crise économique et sociale n’avait pas pris toute son ampleur, on était encore sur l’idée d’une croissance continue, qu’il y avait du grain à moudre, tandis qu’ aujourd’hui nous voyons partout en Europe monter le populisme et la droite plus autoritaire du fait d’une crise en partie liée à la mondialisation « heureuse » pour une minorité et « malheureuse » pour les classes moyennes, soutien de la démocratie représentative et des partis modérés de droite comme de gauche.

Beaucoup se sont gaussés de la remarque de Macron, d’ un retour au climat des années trente pour nous éclairer. Qu’en a-t-il été de l’ alliance de la droite modérée avec le parti nazi ? C’est le parti nazi qui a plumé la volaille de la droite modérée. De même dans les années vingt, qu’en a-t-il été de l’ alliance de la droite modérée avec le parti fasciste, c’est le parti fasciste qui a plumé la droite modérée..

Ma religion est faite : je pense qu’une alliance LR/RN ne profitera pas à la droite libérale et modérée, tant que nous ne serons pas sorti du chômage de masse, d’autant que dans l’ombre du RN est tapie une certaine Marion Maréchal nous voila qui semblerait plus compétente que sa tante.

 

Lettre à André Bercoff, Ivan Roufiol et quelques autres défenseurs d' une possible alliance LR/RN
Tag(s) : #Front national, #Mondialisation, #Populisme, #gilets jaunes, #alliance électorale de la droite