Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contribution au grand débat national : 35 réponses à la lettre d' Emmanuel Macron

1) Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ?

 

Notre fiscalité est un château de cartes dont l’ apparente complexité est le résultat de la recherche d’ un équilibre entre équité, proportionnalité , progressivité et électoralisme, ce qui rend difficile toute modifications de ce système :

http://autruchementdit.com/2014/06/contre-un-ofgm-organisme-fiscal-genetiquement-modifie-et-pour-un-ogbd-organisme-genetique-de-baisse-des-depenses-en-france.html

Le préalable à toute baisse d’ impôt est une baisse des dépenses...

 

2) Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ?

 

a) Pour le moment et compte tenu de notre chômage de masse persistant, c’est la baisse des impôts sur les entreprises,

b) Un inventaire des niches fiscales est nécessaire pour les réduire autant que possible

 

3) Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire ?

 

Sans surprise je penche pour une diminution du train de vie de l’ état : il faut mettre fin à ce décorum monarchique : plus de gouvernement à Matignon et de présidence à l’Élysée.

Toutes cs commissions « théodules » qui sont au service des amis du gouvernement pour être reclassés doivent être réévaluées pour en connaître l’utilité ou non.

Les dépenses militaires, en réduisant le plus possible les interventions militaire hors du territoire national, ces interventions se soldant trop souvent par un désastre pour les pays où nous intervenons. Seule exception l' Afrique.

 

4) Faut-il supprimer certains services publics qui seraient dépassés ou trop chers par rapport à leur utilité ?

 

Non : Comme notre président l’ écrit : « l’éducation, la santé, la sécurité, la justice sont accessibles à tous indépendamment de la situation et de la fortune. ». Ce qui peut-être développé c’est la limitation du nombre des « fonctionnaires » bénéficiant de l’ emploi à vie pour réduire les frais de gestion de l’état : http://autruchementdit.com/2016/03/fonctionnaires-tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-et-que-vous-savez-deja.html

 

5) A l’inverse, voyez-vous des besoins nouveaux de services publics et comment les financer ?

 

Oui dans la recherche pour ne pas se laisser distancer dans de domaine des biotechnologies et des technologies de l’ internet, en se servant de la manne de la fiscalité des cigarettes, de l’ alcool et de la vente du haschich une fois celui-ci légalisé.

Dans l' assistance aux personnes très âgées qui ont perdu leur autonomie

 

6) Comment mieux organiser notre pacte social ?

 

En responsabilisant les partenaires sociaux qui doivent en premier tenter d’ élaborer des mesures pour renforcer la flexisécurité, et ensuite à partir de ces accords en négociant avec le gouvernement pour la mise en œuvre de ceux-ci si possible. Le conseil économique et social et environnemental étant doté d’un pouvoir de décision et non plus uniquement consultatif. Ses membres devraient être tirés au sort sur des listes de citoyens élaborées par les maires.

 

7) Quels objectifs définir en priorité ?

 

Bien entendu l’équité et non l’égalité , la lutte contre le chômage et la pauvreté : http://jplatina.blogspot.com/2014/12/a-upsetsignificant-news-obscene.html

 

8) Y a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ?

 

Oui. Doivent êtres préserver les niveaux communaux, départementaux et régionaux avec un

très large emploi de la subsidiarité


 

9) Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens ?


 

Bien entendu avec comme principe que chaque niveau administratif devra être doté des ressources financières qu’il aura choisies pour mener ses politiques sociales et non décidées exclusivement par le gouvernement

 

10) A quels niveaux et pour quels services ?

 

Communal, départemental et  régional essentiellement

 

11) Comment voudriez-vous que l’État soit organisé et comment peut-il améliorer son action ?

 

Il peut améliorer son action par la décentralisation et la déconcentration de ses pouvoirs à Paris et en se repliant autant que faire se peut sur ses pouvoirs régaliens : Police, justice, armée, lutte contre le terrorisme et en évitant des mesures qui tombent d’en haut comme la limitation de vitesse à 80 km/h

 

12) Faut-il revoir le fonctionnement de l’administration et comment ?

 

Notre administration est compétente, peut-être faudrait-il la convaincre quelle est au service de l’ État mais surtout des citoyens qui ne doivent pas être traités comme des mineurs toujours coupables et suspects. L’installation d’ un radar devrait être par exemple l’objet d’ une concertation au niveau communal, départemental et régional avec les citoyens qui ne sont pas les idiots de village que l’on croit.

 

13) Comment l’État et les collectivités locales peuvent-ils s’améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous ?


Toute décision prise le sera après concertation des corps intermédiaires et d’un « sénat » de citoyens tirés au sort.


 

14) Comment finance-t-on la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ?

 

Foin des taxes et impôts : l’incitation fiscale sous forme de bonus malus avec des conférences dans les communes et les régions pour donner aux citoyens les renseignements au-dessus de tout soupçon sur l’ état de notre planète


 

15) Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ?

 

Par l’incitation et des primes, comme le gouvernement en a pris la décision


 

16) Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ?

 

Le développement de transport alternatifs : bus à l’ hydrogène , covoiturage, taxi collectif, ligne ferroviaire à la carte : train le matin et le soir et plus de priorité au « prestigieux » TGV pendant que les citoyens qui travaillent sont transportés dans des « bétaillères »


 

17) Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ?

 

En priorité au niveau local : communal et régional.


 

18) Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ?

 

Notre transition environnementale doit être le fait des citoyens à la base décidant après consultation d’ experts sur des mesures concrètes fondées le plus possible sur la notion d' économie et de durabilité,le gouvernement se chargeant des grandes orientations sur notre mixte énergétique


 

19) Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ?

 

Nous avons en France suffisamment de scientifiques capables de nous fournir les renseignements nécessaires : Peut-être serait-il bon d’ adjoindre à l’ assemblée, au sénat, au conseil économique environnemental, un conseil scientifique de l’ environnement, composé de scientifiques et de citoyens tirés au sort

 

20) Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?

 

a) Par un retour si besoin est comme au temps de De Gaulle à la non participation aux institutions européennes,

b) mais prioritairement en s’ ingéniant à négocier sans cesse et

c) à demander à notre administration de trouver les biais légaux pour contrecarrer cette concurrence déloyale

 

21 Faut-il reconnaître le vote blanc ?

 

Oui, c’est un vote

 

22) Faut-il rendre le vote obligatoire ?

 

Oui, cela empêchera peut-être les citoyens pour qui tout est simple et pour qui tous les élus sont corrompus de se répandre sur nos carrefours

 

23) Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques ?


 

25 % me parait être une bonne proportion. Je me souviens de Jean-paul Casanova directeur de la revue « Commentaires » qui prônait une plus large proportionnelle, arguant de l’ expérience allemande des grandes coalitions rendues possibles par la proportionnelle et permettant, centre droit et centre gauche réunis, d’ entreprendre de grandes réformes ce qu’en France le scrutin majoritaire ne rendait pas possible. L' "échec" de notre président ne vient-il pas justement de ce qu’ils ne représente eu premier tour que 25 % des électeurs

Tout le monde a peur de la proportionnelle mais ne vaut-il pas mieux la proportionnelle qu’un mouvement comme celui des gilets jaunes : http://jplatina.blogspot.com/2018/12/defense-de-la-democratie-representative.html

d’autant que le mode de scrutin n’étant pas inclus dans la constitution son changement est aisé : Mitterrand en 1986


 

26) Faut-il, et dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d’élus ?


 

Pas vraiment, mais puisqu’il faut donner des signes de la réduction de voilure de nos institutions pourquoi pas : un tiers me paraît raisonnable


 

27 Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative ?


 

Que l’ État renonce à nous surplomber avec sa haute administration du haut de son expertise et qu’avant toute loi, toute décision une concertation ait été engagée avec les corps intermédiaires et des « sénats » de citoyens tirés au sort


 

28) Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique ?

 

En effet au niveau communal et régional

 

29) Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l’initiative ?

 

Oui me semble-t-il avec

1) des garanties que la question est constitutionnelle ( recours au conseil constitutionnel)

2) que la question ait été l’objet aussi au préalable de débats au niveau communal et régional avec les corps intermédiaires et des « sénats » de citoyens tirés au sort

3) les citoyens doivent en avoir l'initiative

4) ce référendum ne peut être révocatoire
 

 

30) Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil Économique, Social et Environnemental doivent-ils jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?


 

Un rôle plus grand, la proportionnelle dans le choix des sénateurs et le tirage au sort des membres du conseil économique, social et environnemental me paraît un bon moyen pour ce faire en donnant à celui (le CESE) un pouvoir de décision partagé.


 

31) Faut-il les transformer et comment ?


 

Oui, nous aurions trois assemblées, une assemblée élue en partie à la proportionnelle mais surtout au scrutin majoritaire, un sénat à la proportionnelle intégrale et un conseil économique dont les membres seraient tirés au sort. Pour le vote de la loi budgétaire sénat et assemblée devraient être sur un pied d' égalité. En cas de désaccord entre sénat et assemblée obligation serait faite aux deux assemblées de trouver dans des délais impartis un accord de synthèse avec l'intervention du Conseil économique, social et environnemental

 

32) Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation ?

 

Le rôle de l’école primaire est fondamentale, non seulement nos futurs citoyens devront apprendre à lire, écrire, compter, mais un roman national devra leur être raconté, magnifiant notre communauté nationale à travers les âges. Ce n’est que plus tard que le crime inqualifiable de la traite, que les horreurs du colonialisme leur seront enseignés.

 

33) En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?

Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

 

Oui une politique de quotas décidée par les assemblées est un bon moyen de rassurer nos concitoyens pour que l’ immigration cesse d’ être cet objet de politiciens jouant sur la peur d’ un « grand remplacement » et pour que ceux-ci n' ait plus ce sentiment d' être envahi :

http://autruchementdit.com/2014/11/analyse-spectrale-de-la-crise-des-societes-des-pays-developpes-hommage-a-michele-tribalat.html

 

34) Comment renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’État et les religions de notre pays ?

 

l’islamisme sous toutes ces formes, salafisme, wahhabisme doit être combattu par des mesures rigoureuses, et la déclaration de la grande mosquée de Paris doit être promue :

http://jplatina.blogspot.com/2017/04/la-proclamation-bienvenue-de-la-mosquee.html?q=déclaration+de+la+grande+mosquée+de+paris

 

35) Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

 

En faisant que les immigrés qui ne viennent pas sans bagage culturel soit l’ objet d’une attention toute particulière pour les débarrasser de tout ce que bagage comporte d’ attentatoire à nos valeurs républicaines, par exemple le mépris de la femme, de même pour les conjointes des citoyens recourant au regroupement familial :

https://jplatina.blogspot.com/2017/03/lintegration-problematique-des.html

 

 

Contribution au grand débat national : 35 réponses à la lettre d' Emmanuel Macron
Tag(s) : #Fracture sociétale, #Haine sociale, #Laïcité, #Terrorisme, #réponse à Macron

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :