Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la démocratie représentative contre la démocratie directe du peuple des gilets jaunes
Pour la démocratie représentative contre la démocratie directe du peuple des gilets jaunes
Pour la démocratie représentative contre la démocratie directe du peuple des gilets jaunes

 

Le mouvement des gilets jaunes est la démonstration de la nécessité d'une démocratie représentative fondée sur les corps intermédiaires, les partis et les syndicats, parce qu'il fait la démonstration qu'il ne peut y avoir de démocratie directe mais à sa place seulement un chaos où les plus violents prennent le pas sur la majorité des plus pacifiques et des plus modérés.
La dévalorisation de la démocratie représentative est le fait bien sûr

1) des représentants élus, à cause de leurs palinodies et de leur tendance à prôner toujours plus de dépenses à la demande de leurs mandants pour les satisfaire et être réélus sans trop se préoccuper que ces dépenses ont un coût qui ne pourra être financé que par l' augmentation de la fiscalité et/ou de l' endettement de la France, à tel point que pour Hans Jonas, le père du principe de responsabilité, devenu principe de précaution dans notre constitution grâce à Jacques Chirac, le passage d'une société hédoniste à une société ascétique qui va à l'encontre apparemment de notre volonté de bonheur, - qui est le seul moyen de sauver notre planète d'une catastrophe qui met en péril la survie de l'humanité ne pourra se faire que par un régime autoritaire, tyrannique seul en mesure d'assurer ce passage. La démocratie règne du court-termisme, de l'asservissement des hommes politiques aux intérêts des citoyens pour assurer leur élection lui apparaît comme totalement inefficace, ce que tendrait à prouver le mouvement des gilets jaunes ou médias et partis politiques au nom du peuple et de plus de justice se ruent sur un gouvernement qui veut préparer ce passage. 

Voir mon « Traité politique »

http://fr.scribd.com/doc/191807375/Traite-politique-sur-la-difference-entre-democratie-et-totalitarisme


mais elle est due aussi

2) à cette fausse démocratie des réseaux sociaux et des chaînes d' information en continu qui ont fait par exemple de la souris de l' affaire Benalla une montagne dont on voit combien elle est dérisoire par rapport aux violences commises par des casseurs mais aussi par ces gilets jaunes violents qui comme je l' ai dit paraissent d' autant plus légitimes qu' ils osent transformer leur indignation en violence qui serait justifiée par l' injustice sociale qu'ils subissent.
Que notre pays ait besoin d' importantes modifications de sa constitution pour augmenter la représentativité des  assemblées élues et la participation des citoyens aux décisions prises par le gouvernement est une évidence.
Voici ce que j' écrivais en conclusion d' un article datant de février 2014 sur ce blog :

"Récapitulons, si nous voulons une VI ° République qui nous réconcilie avec la démocratie et refasse du peuple français une communauté, il nous faut :
1) Un président élu pour un seul mandat de 7 ans au suffrage universel
2) Un mode de scrutin à la proportionnelle, d'autant plus facile à instaurer que le mode de scrutin n'est pas inclus dans la constitution, voir le retour à ce mode en 1985 sous la première présidence de Mitterrand qui a abouti à la cohabitation,
3) La limitation des mandatures dans le temps, prévu par le projet de révision constitutionnelle retardé par l’ affaire Benalla,
4) Le non-cumul des mandats politiques, (acté par le gouvernement de François Hollande)

5) L' adoption du référendum à initiative populaire, au contraire du référendum à initiative partagée prévu par les alinéas 3 à 6 introduits en 2008 dans l'article 11 de la constitution sous la présidence de Nicolas Sarkozy qui indiquent notamment qu’« un référendum portant sur un objet mentionné au premier alinéa peut être organisé à l'initiative d'un cinquième des membres du Parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales ». Dans notre cas l'initiative reviendrait aux électeurs, par exemple un million, soutenue par 50 députés sans ce que ce soutien soit impératif.



http://autruchementdit.com/2014/02/la-france-a-un-besoin-urgent-d-une-sixi%C3%A8me-r%C3%A9publique.html 

 

Pour la démocratie représentative contre la démocratie directe du peuple des gilets jaunes
Pour la démocratie représentative contre la démocratie directe du peuple des gilets jaunes
Tag(s) : #Démocratie, #Ecologie, #Fiscalité, #Fracture sociétale, #Haine sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :