Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hommage à Clément Rosset. Le réel est le réel

Il s' agit pour moi de rendre hommage à un philosophe français dans la grande tradition de la philosophie française caractérisée au contraire de la philosophie allemande qui s'est imposée comme la reine de toutes les philosophies par sa "profondeur" supposée plus que vérifiée du fait trop souvent de son obscurité liée aux caractéristiques même de la langue allemande qui  commence dans sa phrase par les annexes, les compléments et termine par le principal, le verbe, alors que le Français fait l’inverse : il place le principal, le verbe au début de sa phrase. Il faut donc attendre la fin de la phrase allemande pour comprendre la teneur du message, si cette phrase est longue, ce qui est souvent le cas avec nos philosophes allemands férus de précision, (les allemands ont horreur du vide, de l' implicite) le lecteur français se perd dans cette forêts de compléments, de précisions annexes avant d' arriver au bout de la phrase qui doit l' éclairer.

De plus la langue allemande permet par coagulation de mots la création de toute sorte de mots composés dont Heidegger s'est révélé un faiseur abondant avec la prétention de vouloir créer une nouvelle langue capable de dire l' indicible. Pour comprendre ces mots composés souvent à rallonge il vous suffira de lire de droite à gauche puisque le sens principal est à la fin comme dans la phrase.

le mot le plus long de la langue allemande était un monstre antédiluvien de 63 lettres :

«Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz " la loi sur le transfert des obligations de surveillance sur l’étiquetage des viandes bovines" qui a disparu avec la loi remplacée par une autre.

Voici quelques autres exemples moins monstrueux : 

Lebensabschnittpartner, qui signifie « la personne avec qui je suis aujourd’hui »,

Rechtsschutzversicherungsgesellschaften, le mot le plus long de la langue allemande actuelle, qui signifie « les compagnies d’assurance prodiguant une protection légale »,

Donaudampfschiffahrtsgesellschaftskapitän, qui signifie « le capitaine de la compagnie navale du Danube »,

Freundschaftsbezeugung, qui signifie « une démonstration d’amitié »,

Massenkommunikationsdienstleistungsunternehmen, qui signifie « les entreprises fournissant des services de communication de masse »,

Cette possibilité liée au fait que le sens principal soit à la fin dans le mot composé comme dans la phrase expliquent en partie l' "obscurité" à nos yeux de l'allemand et de la philosophie allemande qui lui donne tout son prestige selon l' axiome "moins une phrase est facilement explicite plus elle est profonde puisque l'on a du mal à atteindre le fond".

Mme de Staël a très bien analysé ces spécificités de la langue allemande dans son ouvrage De l’Allemagne (1813) :

Le Français ayant été parlé plus qu’aucun autre dialecte européen est à la fois poli par l’usage et acéré pour le but. Aucune langue n’est plus claire et plus rapide, n’indique plus légèrement et n’explique plus nettement ce qu’on veut dire. L’allemand se prête beaucoup moins à la précision et à la rapidité de la conversation. Par la nature même de sa construction grammaticale, le sens n’est ordinairement pas compris avant la fin de la phrase. Ainsi le plaisir d’interrompre, qui rend la discussion si animée en France, et force à dire si vite ce qu’il importe de faire entendre, ce plaisir ne peut exister en Allemagne, car les commencements de phrases ne signifient rien sans la fin, il faut laisser à chacun tout l’espace qu’il lui convient de prendre ; cela vaut mieux pour le fond des choses, c’est aussi plus civil, mais moins piquant.

Nos amis allemands ont donc des excuses pour paraître à nos yeux abscons et lourds d'esprit.

Donc en lisant Clément Rosset après Kant, Hégel, Heidegger

1) vous aurez l'impression d' être devenu plus intelligent parce que vous comprendrez sans difficultés son propos

2) et vous pourrez apprécier son humour et son ironie ( ceci n'est pas un pléonasme, ni une tautologie encore moins une pipe)

 

Ci-dessous vous trouverez le lien vers le site officiel de Clément Rosset :

https://clementrosset.com/

Hommage à Clément Rosset. Le réel est le réel
Hommage à Clément Rosset. Le réel est le réel
Hommage à Clément Rosset. Le réel est le réel

Ci-dessous une petite vidéo en hommage à Clément rosset

Hommage à Clément Rosset. Le réel est le réel
Tag(s) : #Philosophie, Clément Rosset

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :