Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs
Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs
Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs
Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs
Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs
Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs

Le mouvement de solidarité en faveur de la vache Hermien au Pays-Bas prouve que notre empathie en faveur des animaux d’ élevage que nous consommions et savourions jusqu’ici en quantité industrielle ne cesse de s’ amplifier et commence à avoir des répercutions sur nos habitudes alimentaires. Le nombre est toujours plus important dans notre entourage de nos relations qui nous apprennent qu'elles ont réduit leur consommation de viande ou même cesser d'en consommer. 

Puisque le moment où nous arriverons à nous débarrasser de ce plaisir de manger de la viande est encore éloigné, non seulement l’ élevage industriel doit disparaître, mais il est urgent que les transports des animaux vers les abattoirs soient réalisés dans les meilleures conditions possibles et que leur abattage se fasse de la manière la moins ignoble possible. Voir un précédent article :

 

http://www.autruchement-dit.com/2017/05/l-elevage-industriel-doit-disparaitre.html

 

Le chemin là aussi sera semble-t-il long.

A partir du 1er janvier 2018, des caméras de vidéosurveillance devaient être installées dans les abattoirs. Mais le projet de loi issu des États généraux de l'alimentation présenté le 31 janvier 2018 par le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, ne mentionne plus cette obligation. invité sur le plateau de BFMTV le 28 janvier 2018, soit quelques jours avant la présentation, le ministre avait déclaré : "Aujourd'hui il n'est pas question de mettre des agents derrière des écrans de télé qui ne donnent d'ailleurs pas toute la réalité de ce qu'est la vie d'un abattoir en permanence".

Heureusement selon les informations publiées sur le site du ministère, des mesures vont être adoptées pour le bien-être animal,

1) notamment  "les pouvoirs d'enquête et de contrôle des agents chargés de la protection de la santé, de la protection animale et de la sécurité sanitaire des aliments sont renforcés", 

2) les peines concernant la maltraitance animale sont doublées et étendues notamment aux établissements d'abattage et de transport des animaux vivants.

3) et les associations de protection animale pourront se constituer partie civile.

 

Pour constater que les conditions d’ abattage dans nos abattoirs sont insoutenables vous avez les liens ci-dessous de l’ association L214 :

 

https://youtu.be/LzvsS17ptzE

 

https://www.l214.com/video

 

Voir aussi mon article sur l' abattage rituel des bêtes dans le Coran :

http://www.autruchement-dit.com/2015/04/dans-le-labyrinthe-des-versets-du-coran-vii-le-probleme-de-l-abattage-rituel-des-betes.html

 

 

PS

Le mouvement de solidarité en faveur d' Hermien aux Pays-Bas a permis son rachat, puis sa capture pour finir sa vie tranquille avec sa compagne d' échappée Zus, elle reprise tout de suite, dans dans une maison de retraite pour bovins appartenant à l’association De Leemweg, au nord des Pays-Bas.

La voici avec Zus dans sa maison de retraite pour le moment encore entravée du fait de son stress

 

https://www.facebook.com/rundveeopvang/videos/759883424212478/

 

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs
Nous sommes de plus en plus nombreux à être Hermien (prononcée Hermine) : La consommation de viande est appelée à terme à disparaître d'autant que notre cruauté continue de se donner libre court dans nos abattoirs
Tag(s) : #Maltraitance des animaux d' élevage

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :