Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je ne résiste pas, malgré déjà cinq articles :

http://fablehaikus.over-blog.com/article-a-qui-peut-on-se-fier-85990590.html

http://fablehaikus.over-blog.com/article-supervirus-et-surperprets-93852005.html

http://fablehaikus.over-blog.com/les-banquiers-sortent-leurs-chiffres-de-leur-cul-picked-their-numbers-out-of-their-arse

http://fablehaikus.over-blog.com/les-comptes-des-banques-sont-aussi-imp%C3%A9n%C3%A9trables-que-les-voies-du-seigneur

http://fablehaikus.over-blog.com/banquier-le-plus-beau-m%C3%A9tier-du-monde,

consacrés à ce magnifique métier, le plus beau certainement de tous, à en rajouter un sixième, tant la saga banquière me paraît être une source inépuisable.

Cette fois-ci il s'agit d'un petit scandale qui ne joue que sur des millièmes, somme toute, sur des sommes non vénielles, au point que la Suisse est disposée mais pas seule à dénoncer ces malversations.

Les transactions journalières de taux de change représente la somme de 5000 milliards de $. Il aurait été inconcevable que nos banquiers dans leurs transactions internationales ne trichent pas sur la valeur des taux de change de référence de 160 monnaies pour les orienter à leur guise puisqu'il n'était nécessaire que de 60 secondes pour faire passer des ordres pendant ce temps pour déterminer les taux utilisés par des milliers d'entreprises. Ne l'auriez-vous pas fait !

Donc, si j'ai bien compris, ce qui n'est pas sûr, lorsqu'une banque désirait « acheter » elle s'arrangeait pour faire baisser de quelque millièmes, de manière presque imperceptible, ces taux et pareillement lorsqu'elle désirait « vendre » elle augmentait cette valeur de ces quelques millièmes véniels. Puisque les petits ruisselets font les ruisseaux lesquels se chargent de faire les rivières qui se transforment en fleuves qui s'enflent en mers et océans, nos merveilleux banquiers avaient trouvé là un moyen de s'enrichir sur le dos de tous les autres.

N'est-ce pas leur vocation, faire de l'argent avec le notre et en plus nous faire payer les services que nous leur rendons en leur confiant nos capitaux.

Vraiment mon fils deviens banquier, c'est le plus beau métier du monde !

Votre vraie banque

Votre vraie banque

***

Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Une nouvelle petite incartade de nos banquiers préférés
Tag(s) : #Banque

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :